Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Trophées individuels : Fin de l’hégémonie Messi – Ronaldo ?

En recevant le prix « The Best » de la FIFA, le lundi 24 septembre, Luka Modric a réussi un exploit. Celui de mettre fin au long règne du duo Messi – Ronaldo, qui truste les plus prestigieuses distinctions du football depuis une décennie.

Finalement, ce n’est que justice. Le milieu de terrain croate de 32 ans a porté sa sélection durant la Coupe du monde jusqu’en finale. Véritable maitre à jouer par son intelligence et ses délicieuses passes extérieures, il fut aussi l’un des éléments-clés du Real Madrid en Ligue des champions. Ses performances ont été récompensées des trophées de meilleur joueur de la Ligue des champions et de la Coupe du monde. Une excellente année, qui pourrait se conclure en beauté par le Ballon d’Or. La bataille pour le prestigieux sésame s’annonce en effet plus ouverte que jamais.

Fin de l’injustice ?

La razzia individuelle de Modric préfigure un changement, un troisième larron qui gripperait la machine bien huilée du duo des quintuples titulaires, qui a fait l’objet de vives controverses ces dernières années. « Est-ce que le Ballon d’Or récompense encore le meilleur joueur ? Je ne pense pas », affirmait Franck Ribéry, finaliste malheureux en 2013. « C’est un épisode qui a été difficile, incompréhensible. J’avais gagné tous les trophées, je ne pouvais rien faire de plus. Pour moi, c’était comme un vol, une injustice », reprenait-il en 2014. En 2010, la victoire de Messi fit jaser. L’Argentin, qui avait traversé la Coupe du monde tel un fantôme (zéro but), avait été sacré devant ses coéquipiers du Barca Andres Iniesta et Xavi, Champions la même année. Plus étonnant, Wesley Sneijder, grand favori après avoir réalisé un triplé avec son club, disputé une finale de Coupe du monde et terminé co-meilleur buteur de celle-ci, n’était même pas sur le podium. Pourquoi ? Le Ballon d’Or et le trophée de Meilleur footballeur de l’année venaient de fusionner. Les voix des journalistes ne comptaient plus que pour un tiers du résultat. Le reste du jury ? Les sélectionneurs des 208 pays membres et les capitaines des sélections. Les journalises donnaient Sneijder vainqueur. Après de nombreuses critiques, les deux entités ont mis fin à leur collaboration en 2016. Le Ballon d’Or est en principe revenu à ses vertus originelles. Confirmation attendue le 3 décembre.

 

Source: journaldumali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct