Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Train littéraire de Joliba TV : L’écrivain Bréhima Touré à bâtons rompus sur ses ouvrages

Auteur du livre «Aventures et mésaventures», Bréhima Touré était l’invité de l’émission «Train littéraire» de la chaîne de télévision Joliba TV, la semaine dernière pour parler de son dernier ouvrage à travers une immersion totale dans l’ensemble de ses œuvres littéraires.

 

Ainsi, comme son nom l’indique, l’émission«Train littéraire» est un voyage à bord d’un train imaginaire autour de la littérature, dont l’invité assure la conduite tout au long de la rencontre jusqu’à l’arrivée sur le quai de la connaissance.

Cet exercice excitant et délicat à la fois de la prise de parole face à la caméra afin d’exposer ses œuvres pour un écrivain, a été assuré avec brio par l’invité du jour, en présence d’un public admiratif et passionné de littérature, à bord du train.

À travers cette émission, il s’agissait pour l’invité du jour non moins directeur général de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), d’évoquer son dernier ouvrage intitulé «Aventures et mésaventures».

Cet ouvrage est un recueil de contes, de légendes et d’épopées qui regorgent de valeurs morales, de leçons de vie et d’exemples instructifs. à travers des historiettes, l’auteur met en scène des personnages dont le comportement enseigne non seulement la bravoure, la parole donnée, la patience, la probité, la fidélité mais aussi la vanité, la jalousie, la traitrise, la méchanceté.

Animée par le jeune journaliste Oumar Traoré de Joliba TV, l’émission s’est déroulée en trois étapes essentielles. D’abord la présentation de l’invité suivi d’une interaction entre lui et l’animateur, ensuite la séquence questions de compréhension, contributions et témoignages de l’assistance pour terminer.

Ainsi, dans sa présentation l’on retient que l’écrivain Bréhima Touré, originaire de Ségou est journaliste de formation. Titulaire d’un diplôme supérieur de journalisme obtenu au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti), une école de formation de journalistes, rattachée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar au Sénégal, en 1995.

Avant d’occuper le poste de directeur général de l’Amap qu’il exerce aujourd’hui, Bréhima Touré a progressivement gravi les échelons au sein de ce service pour avoir été directeur de l’Agence de presse du Mali, rédacteur en chef du quotidien national L’Essor avant d’occuper le poste de directeur des études à l’école supérieure de journalisme et de communication du Mali.

Auparavant, le journaliste écrivain avait servi comme chargé de mission au ministère en charge de l’Environnement. Ce brillant parcours d’écrivain journaliste lui a valu de remporter plusieurs prix notamment le prix Massa Makan Diabaté de la Rentrée littéraire en 2016. Il a été auparavant lauréat du plus jeune romancier avec son roman «La limite des grands maîtres», lauréat du prix RFI Reporters sans frontières, du meilleur article primé par l’Agence de presse française Syfia en 1998, pour ne citer que ceux-ci.

Le livre «Aventures et mésaventures» est le dernier ouvrage de Bréhima Touré auteur de plusieurs romans, dont «La limite des grands maîtres» publié en (2009), les «Désillusions de Bouba» en (2015), et «La guerre des influences» paru aux éditions L’Harmattan en juin 2020.

Dans cet ouvrage, l’auteur dépeint par le menu les péripéties de l’enlèvement d’un préfet par des hommes armés. Ce chef d’œuvre se veut une photographie instantanée de la situation sécuritaire délétère dans laquelle notre pays est plongé depuis 2012.

Au cours de l’émission, l’invité est revenu sur plusieurs passages de sa dernière parution en répondant aux questions du public sur, entre autres, la source de ses inspirations, comment il arrive à concilier le métier de patron de presse et la production littéraire.

Mais également la difficulté à faire intéresser une jeunesse de plus en plus accro au numérique à travers l’émergence des réseaux sociaux. à ce propos, Bréhima Touré a expliqué que cela fait partie des raisons qui l’ont motivé à écrire ce livre de contes qui ambitionne de démontrer l’importance pour les plus jeunes à ne pas abandonner nos us et coutumes au profit de la modernité basée sur les cultures étrangères.

L’auteur s’est dit prêt à abandonner ses droits d’auteur sur le livre «Aventures et mésaventures» au profit d’éventuels réalisateurs qui publieront ses contes en version bande dessinée afin de permettre davantage à la nouvelle génération hyper branchée sur le numérique de s’y intéresser.

Un geste hautement acclamé par l’assistance au cours de l’émission. Visiblement satisfait, l’invité du jour a remercié l’initiateur de «Train littéraire» qui devient une des rares tribunes d’expression pour les écrivains. L’émission est diffusée les lundis à 20 heures, mercredi à 22 heures et les dimanches à 18 heures sur Canal + 237, Malivision 252.

Le Livre «Aventures et mésaventures» est disponible dans la librairie Ba au Grand hôtel de Bamako au prix de 5.000 Fcfa.

Aboubacar TRAORÉ

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct