Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Shou-bo vacances : Sport, lecture et culture au menu de la 2è édition

La Fédération malienne de shou-bo (FMSB), en collaboration avec l’Institut français du Mali (IFM), a organisé, mercredi dernier sur le terrain du Centre de référence de Bamako (CRB) à Bamako Coura, la 2è édition du tournoi de «shou-bo vacances».

Réservée aux enfants du District de Bamako, le tournoi a mis aux prises une centaine de mômes qui ont participé pendant trois mois, aux cours de lecture à l’Institut français du Mali et à des séances d’entraînement et d’apprentissage de shou-bo.

La cérémonie de clôture s’est déroulée, en présence du président de la FMSB, Dramane Sangaré, du directeur de l’Institut français du Mali, Patrick Giraudo, de l’ancien ministre de la Santé et parrain du tournoi, Oumar Ibrahima Touré et de la représentante de l’ambassade de France au Mali, Nadège Chouat.

La cérémonie a été marquée par le défilé des pratiquants et des séances de démonstration des techniciens Maître Abdoulaye Maïga et Maître Seydou Guindo, des séquences qui seront suivies de la finale féminine des -30kg. Un duel remporté par Assétou Dembélé face à Badji Doumbia, alors que la confrontation des -40kg a tourné à l’avantage de Bintou Diarra vainqueur de Kadiatou Diarra.

Chez les garçons, Ibrahima Fofana a dominé Moussa Traoré dans la catégorie des -50kg, alors que la finale des -40kg a été remportée par Ibrahim Diabaté face à Adama Diallo.

Diakiné Koné s’est hissé sur la première marche du podium devant Issouf Kanté chez les -35kg, tandis que Moussa Tounkara a été sacré dans la catégorie des -25kg contre Alpha Kaba. Quant à Ibrahim Fofana et Djakiné Koné, ils ont enlevé la médaille d’or, en dominant, respectivement Moussa Traoré (-40kg) et Youssouf Kanté (+40kg).

Dans son allocution de clôture, le président de la FMSB, a indiqué que l’organisation de «shou-bo-vacances» a pour objectifs d’encadrer les jeunes pour lutter contre la déperdition des enfants en période de vacances scolaires, dénicher les jeunes talents et cultiver la tolérance, l’esprit d’équipe, etc.

«Le shou-bo est une discipline non violente. Pour cette deuxième édition, nous avons inclus la culture et la lecture. Nous poursuivons la vulgarisation de cette discipline dans notre pays», a dit Dramane Sangaré.

Le parrain, Oumar Ibrahim Touré a salué l’initiative de la fédération et exprimé sa joie de participer à l’événement. «La fédération a eu une bonne idée de regrouper les enfants pendant les vacances pour les encadrer et leur permettre de pratiquer le sport et en même temps, faire la lecture et la culture. Je félicite les membres de la fédération pour cette belle initiative», a déclaré Oumar Ibrahim Touré qui accompagne la FMSB depuis le lancement du shou-bo au Mali. à l’issue de la cérémonie, des attestions et des cadeaux ont été remis aux enfants.

Kadidiatou OUATTARA

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct