Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tombouctou : les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) en opération counanfoni dans le centre-ville

Sur instruction du commandant de la 5ème région militaire et chef secteur 3 du théâtre centre de l’opération Maliko, le Colonel Mamadou Souleymane Koné, les forces de défense et de sécurité (Police nationale, Gendarmerie nationale, Garde nationale et la Protection civile) ont procédé dans la soirée du 30 décembre 2021 à une patrouille mixte urbaine dénommée opération Counanfoni dans le centre-ville de Tombouctou. Cette opération qui va durer une semaine est conduite par le commissaire principal, Broulaye Coulibaly, commissaire adjoint de la ville de Tombouctou.

 

La patrouille vise à endiguer l’insécurité en cette période de fin d’année où le taux de banditisme est élevé.  Cette patrouille a quitté le camp pour sillonner toutes les grandes artères de la ville, notamment le grand marché, le rond-point bougie, la place farouber, le petit marché et la route de kabara. Au cours de cette opération conjointe, des fouilles des véhicules ont été menées, les supports à trois sur les motos ont été interdits par les forces de l’ordre. Les usagers des routes ont été sensibilisés sur les dangers liés à la circulation notamment les excès de vitesse la consommation d’alcool au volant les drogues entre autres.

Pour le commissaire principal, il était impératif de rassurer la population de Tombouctou que les forces de défense et de sécurité sont présentes et engagées pour la paix et la sécurité. Chaque fin d’année, le taux d’accident de circulation routière est de plus en plus élevé.  Les FDS débutent cette patrouille pour réduire le taux d’accident, sensibiliser et procéder à des contrôles et des fouilles des véhicules ou même saisir des stupéfiants ou des armes, afin de parer à tout incident lors de fête de fin d’année. Tout l’enjeu de cette patouille counanfoni est d’accompagner les populations de Tombouctou à bien fêter la fin d’année en toute quiétude.

La population a salué cette initiative du commandement et des autorités de la région. Elle a même souhaité la pérennisation de patrouilles dans la ville, le contrôle des véhicules, l’interdiction de la circulation des armes dans la ville. L’interdiction d’utilisation des pétards, et surtout la circulation des personnes et de leurs biens dans une ville calme et en paix. Les usagers ont obtempéré aux injonctions des FDS lors cette patrouille. La multiplication des patrouilles et les fouilles des véhicules va impérativement réduire le risque d’incident, le banditisme et les assassinats, nous confie un habitant de la ville.

Source : Forces Armees Maliennes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct