Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Terrorisme: 13 soldats ivoiriens tués dans des missions depuis 2020

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le chef de l’Etat-major général des armées de Côte d’Ivoire, Lassina Doumbia, a indiqué lundi que 13 soldats ivoiriens ont été tués dans des missions nationales et internationales depuis 2020, lors de la célébration de la 3e édition de la fête des armées.
“Depuis la dernière édition de la fete des armées (tenue en 2020), 13 des nôtres sont tombés au champ d’honneur, au cours de missions nationales et internationales contre un ennemi inédit”, le terrorisme, a déclaré le général Lassina Doumbia.

Énumérant les opérations où l’armée ivoirienne a perdu des hommes, il fait savoir que cinq soldats ont été tués à Tombouctou, au Mali, trois à Kafolo et Kolobougou (nord ivoirien) et cinq à Tougbo et Togolokaye (nord ivoirien).

En 2019, le gouvernement ivoirien a décidé de consacrer une journée aux armées, à la date anniversaire de leur création, le 27 juillet 1960. Elle vise à faire le bilan de la défense opérationnelle du territoire et de la protection des personnes et des biens.

“Quant à la cérémonie de ce jour, elle est d’abord celle du souvenir ; elle honorera la mémoire de nos morts, de tous nos morts, et devrait nous amener à nous souvenir des vertus qui étaient les leurs et du sens du sacrifice qu’ils auront consenti”, a dit le général Lassina Doumbia.

Elle célèbre aussi “le mérite de ceux qui, à nos yeux, incarnent au mieux leurs vertus. Quant aux moments de réflexion, il s’agira de conférences sur les thématiques de cohésion nationale et de résilience face à l’adversité”, a -t-il ajouté.

Le Premier ministre, Patrick Achi, représentait le chef de l’Etat Alassane Ouattara à cette fête des armées, au cours de laquelle, 33 agents issus de la gendarmerie, de la police, des douanes, des affaires maritimes et portuaires ont été récompensés.

L’édition 2021 a pour thème “Solidaires pour une Côte d’Ivoire sécurisée et prospère”. Elle s’est déroulée officiellement à la place d’armes général Ouattara Thomas d’Aquin de l’Etat-major.

La célébration a été marquée par plusieurs activités, entre autres, une opération de don de sang, un don de médicaments et de vivres aux populations notamment affectés par les attaques terroristes.

AP/ls

Source: abidjan

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct