Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

SCANDALE – Une structure de la Primature sert de lieu de prêche pour le réseau aux pratiques douteuses dénommé QNET

Avec stupéfaction, nous découvrons que la grande salle de réunion des Archives Nationales du Mali sert de cadre de rencontre et de lieu d’enrôlement du réseau QNET au vu et au su de tous.
Comment le Directeur d’une structure publique peut porter caution à un réseau aussi douteux qu’est QNET et qui s’est vu chasser de plusieurs pays africains ?
En effet, selon un article de la Sirène paru en 2018, QNET serait un réseau d’escroquerie interdit aux USA, au Canada et dans la majorité des pays de l’Union Européenne. QNET est également chassé du Ghana et plusieurs de ses responsables ont été jugés, reconnus coupables et condamnés, notamment au Rwanda, au Nigéria, en Afrique du Sud, en Guinée, en Inde, etc.
Comment le Premier ministre Moctor Ouane connu pour sa rigueur et sa probité peut-il laisser passer une telle bévue ?
L’information nous a été donnée par certains travailleurs de la Bibliothèque nationale et des Archives nationales qui n’en peuvent plus de voir leurs espaces littéralement pris d’assaut toutes les quinzaines (les samedis) par une foule immense composée de pauvres citoyens à qui l’on vient vendre des rêves et qui y engloutissent des sommes parfois considérables. Ils étaient plusieurs centaines a venir à la dernière rencontre qui s’est tenue ce samedi 21 novembre 2020 dans la grande salle de conférence des Archives nationales.
Selon plusieurs témoignages, nombreux sont nos pauvres concitoyens qui s’endettent pour venir s’enrôler dans ce réseau très douteux et sur lequel les pouvoirs publics sont fortement interpellés pour mener des enquêtes sérieuses.
O.T.

SourceMalijet

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct