Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Région de Kayes : De nombreuses écoles publiques fermées depuis octobre

On en parle moins, mais c’est une réalité  dans la région  de Kayes. Presque Toutes les écoles publiques  sont actuellement fermées.  L’ensemble des  écoles en partie ont fermé les portes en octobre dernier. A l’origine de cette  situation le non-paiement depuis janvier du salaire de  11 enseignants.  Ils étaient au départ 19 dans cette situation, mais 8 ont été intégrés dans la fonction publiques.  L’Etat doit une somme de20 millions Fcfa aux enseignants concernés.  Et le payement est bloqué entre les mairies et le conseil de cercle de Kayes. Le conseil de cercle, nous indique-t-on, qui en sa charge le cas  de ces enseignants sur son fonds propre transféré  leur  payement en charge des mairies.  Ce, dit-on, en se référant à une loi. La décision est rejetée par la mairie  qui refuse de signer jusque-là de le contrant actant  le transfèrement du payement des enseignants.  Elle dit n’avoir pas assez de moyens financiers  pour supporter la charge à condition  que ces payements soient faits à travers le budget alloué au conseil de cercle.  Autrement dit, la mairie souhaite que le budget mis à la disposition du conseil du cercle par l’Etat  pour se faire soit d’abord mis à sa disposition. Pas de réponse favorable  du coté du conseil du cercle. Alors le contrat de transfert des payements entre la mairie et le conseil de cercle reste bloqué dans les tiroirs  et les 11 enseignants sont sans salaire depuis janvier. C’est en guise de solidarité à ces enseignants que les écoles sont fermées dans la région de Kayes. Au départ ce n’était que le fondamental, mais à la date c’est l’ensemble des publiques.  Les syndicats de l’éducation projettent une conférence de presse pour encore alerter sur la situation qui traine vers une année blanche dans la région de Kayes. Et, de toute évidence, il convient de dire que c’est l’Etat qui est le seul responsable de cette situation puisque tout résulte du manque de respect d’une loi de la République par les représentants de l’Etat : Le conseil du cercle et la mairie. La Rédaction Source: La Sirène

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct