Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ras Bath, l’éducateur éduqué par les magistrats

L’animateur de l‘émission ‘’le Grand dossier’’, Mohamed Youssouf BATHILY, a bénéficié le mardi d’une liberté provisoire après quelques semaines de détention à la prison centrale de Bamako pour outrage à magistrat. Dans la foulée de sa libération, une lettre, qu’il a signée a circulé sur les réseaux sociaux. Dans cette lettre adressée aux syndicats des magistrats, il fait état de son regret des manifestations qui ont eu lieu le jour de son arrestation.

En ce qui concerne ses propos tenus lors de son émission qui lui ont valu la plainte des magistrats, il explique n’avoir aucune intention d’outrager ou de menacer. « Quoi qu’il en soit que tous les magistrats qui se sont sentis vexés ou menacés par mes propos trouvent ici mes sincères regrets », a-t-il écrit avant de s’engager à ce que de tels incidents n’adviennent.
Enfin, le grand Ras Bath, le donneur de leçon, l’éducateur était à son tour bien éduqué par les magistrats après quelques semaines en prison, se réjouissent des internautes. Selon eux, au grand jamais celui qui prétend défendre les idéaux de Nelson Mandela pour plus de justice et d’équité ne devrait pas abdiquer en à peine quelques jours de souffrance. Le regret n’était pas le terme approprié pour eux.
Pour certains partisans, reconnaître des erreurs et présenter ses regrets est le premier signe de la grandeur, de la responsabilité d’un homme. Cette lettre n’enlève rien à la justesse du combat mené. Au contraire, il est renforcé. Parce qu’avant tout, c’est un être humain. Donc, il n’est pas parfait.
C’est le sujet de votre Facebookan de ce jour.

Amadou Oumar Diallo : ces deux documents qui circulent sur les réseaux sociaux ont certainement fuité des arcanes de la Justice, de notre Justice. Les deux syndicats ont introduit une plainte contre Ras Bath pour outrage à la magistrat. La divulgation des documents, censés être confidentiels, s’appelle comment aux yeux de la loi ?
Ensuite, la divulgation de ces documents porte atteinte à l’honorabilité d’un homme censé être innocent, parce que jusque-là, il n’y a pas eu de procès. Ce qu’on a là s’appelle arrangement judiciaire. Comme on dit un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès.
Ce qui s’offre à nous s’appelle à ce que je sache, du CHANTAGE. Donc, un aveu obtenu sous contrainte. Parce qu’il a fallu le priver de sa liberté pour obtenir de lui un silence de cimetière dans toutes les affaires concernant la Justice. Or la loi dit tout aveu obtenu sous contrainte est nul et de nul effet. Ou bien je me trompe ? Si tel est le cas, ces documents doivent être de nul effet, si on n’est pas au Mali. Je pense que notre Justice doit se mettre au-dessus de ces genres d’exercices, je dirais d’hérésie. Bon…

Monobem Ogoniangaly : Mandela a fait 27 ans de prison dans des conditions difficiles sinon inhumaines, il n’a jamais fait de lettre d’excuse. Rasta est une grande gueule, un bouffon qui s’est dégonflé.

Ibrahim Ag Baba : c’est humble et je m’associe à lui au nom de la République, au nom de la jeunesse et au nom de la reconstruction, de la réconciliation et de la refondation pour demander pardon aux camarades des syndicats de la magistrature. Bon vent au camarade Ras Bath.

Djibril Barry : Si Nelson Mandela et l’ANC n’avaient pas dénoncé et combattu l’injustice, l’Afrique du Sud ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Mohamed FreeGringo : Rasta est assez humble pour assumer ses erreurs, c’est vous qui le croyez hautain.

Samballa Diallo : Bamako Coura pour éduquer «son bô mogola» Allah be san fai juge be dougouma. Patisagana !

Youssouf Mamadou Coulibaly : savoir reconnaître ses erreurs et s’excuser est un signe de grandeur et de responsabilité.

Konate Ib Malinké : un proverbe Bambara dit ko ni bassa koumatikê a té dikin da yôrôdon. Si la queue de magouillât n’est pas coupée, il ne connaît pas l’entrée de son terrier.

Naimatou Kone : pourquoi tout est publié sur le réseau, il n’y a plus de secret dans ce pays-là.

Mohamed Lamine Maiga : une plume parfaite !!! Aucun magistrat ne refuserait de telles excuses. J’aimerais dorénavant être Magistrat. Djougal Sankaré, l’école des Magistrats se trouvent où ?

Reco Le Pdg : l’intellectuel a parlé. Seuls les initiés comprennent.

Halidou Hama : c’est vraiment honteux de la part de Rasta.

Idriss Gorko : Aminata Ouédrago tu n’es qu’un haineux et une petite personne. Ras Bath est un grand homme. Demander pardon ne fais pas de toi un faible, plutôt une personne de qualité. Comprenne qui pourra.

Monobem Ogoniangaly : Idriss Gorko, et Rasta qui insulte gratuitement et qui ment sans honte, il est grand ?

Diakaridia Mariko : il y a intérêt. Il a intérêt à se respecter en respectant les autres. Un homme averti en vaut deux.

Diallo Cheick : il sait maintenant qui a mis l’eau dans son coco.

Madou Sylla : l’essentiel est qu’il soit libre…

Sidi Ag Baye : il s’est discrédité et démystifié, c’est tout.

Source: Info-Matin 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct