Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Quête des documents du RAVEC et de l’état-civil par les usagers: Le Premier ministre Moctar Ouane a lancé, hier, la Plateforme de télé-demande de la fiche NINA

Pour l’organisation d’élections fiables, sur la base d’une participation inclusive des citoyens, le Premier ministre Moctar Ouane, accompagné de son ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lt-colonel Abdoulaye Maïga, a lancé officiellement, hier, mardi 27 avril, à la Primature, la Plateforme de télé-demande de la fiche NINA. La mise en œuvre de ce mécanisme (qui s’inscrit dans le cadre du programme de modernisation de l’administration publique) facilitera l’obtention des documents du RAVEC et de l’Etat civil (fiche descriptive NINA, réclamations, extrait de naissance etc…) par les usagers.

 

L’identification des populations maliennes a toujours été une préoccupation majeure des plus hautes autorités du pays, en vue de donner une existence légale à chaque citoyen. C’est pourquoi, depuis une décennie, le gouvernement de la République du Mali s’est engagé, avec l’appui de ses partenaires, dans une vaste réforme de son système d’Etat-civil, assortie de l’objectif prioritaire d’attribuer à chaque Malien un identifiant unique, à savoir le Numéro d’Identification National (NINA).

Ainsi, la Plateforme de télé-demande de la fiche NINA permettra également de réduire le temps de traitement des demandes des documents, d’améliorer la gouvernance en matière de fourniture des prestations aux citoyens, en réduisant le contact physique entre l’usager et les agents, lorsque cela n’est pas indispensable, d’assurer la pérennisation et la soutenabilité du service électronique des demandes de services.

Enjeux de l’opération d’identification fiable des citoyens

A ce jour, les Cellules Techniques d’Accueil Citoyen (CTAC) servent d’intermédiaires à la remise des fiches descriptives-NINA aux citoyens à l’intérieur du pays. La dématérialisation permettra également au citoyen en capacité de faire une télé-demande, de pouvoir le faire directement sur la plateforme.

Après la présentation de la Plateforme par le Directeur du Centre de Traitement des Données de l’Etat-civil (CTDEC), Capitaine Simbo Keïta, et la simulation réussie d’une télé-demande de fiche NINA, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a rappelé quelques enjeux de l’opération d’identification fiable des citoyens, entreprise par le Mali. A ses dires, une identification fiable des citoyens permet la constitution d’une base d’informations nécessaires à une bonne planification des politiques sociales et des programmes de développement, à l’organisation d’élections fiables, assurant une participation inclusive des citoyens, à la sécurité nationale dans un contexte de menace et d’instabilité nationale et sous régionale et au déploiement des services numériques dans divers secteurs (bancaire, transfert mobile, e-commerce, paiement digital…)

Elle permet en outre, selon lui, l’attribution d’une identité numérique et le développement des technologies d’information et de communication (TIC) permettant la mise en place des outils de gouvernement électronique nécessaire à une meilleure gouvernance administrative (optimisation des procédures administratives, rapprochement de l’administration des administrés).

Plus besoin de se déplacer pour acquérir la fiche descriptive individuelle NINA

Pour le Premier ministre, Moctar Ouane, la dématérialisation des demandes de documents est une réponse durable à un problème lancinant, celui de passer des jours dans de longues files d’attente pour acquérir les documents du RAVEC et de l’état-civil au Mali.  » Le contact physique n’étant plus nécessaire, il n’est plus besoin de se déplacer pour acquérir la fiche descriptive individuelle NINA« , a-t-il martelé. Et d’ajouter que le lancement de la Plateforme de télé-demande est un pas important dans la modernisation de l’administration publique, en permettant à chaque Malien, où qu’il se trouve, à l’intérieur du Mali comme à l’extérieur, d’être en possession de ses documents à titre gratuit.

Moctar Ouane a ainsi félicité les acteurs et les Partenaires techniques et financiers et promis de soutenir le renforcement des capacités de ce centre pour une prise en charge efficace des sollicitations des citoyens.

Notons que c’est dans le souci d’améliorer la délivrance de la fiche NINA et d’atteindre une réponse en temps réel,  que les services techniques du ministère de tutelle ont développé une plateforme dématérialisée à savoir : www.ctdec.ml.

Avec la mise en ligne de cette plateforme, les Maliens peuvent désormais faire la demande de correction de leurs informations erronées ou de fiche descriptive individuelle en ligne, gratuitement, depuis leur domicile via une tablette ou un ordinateur connecté.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct