Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Protection des enfants victimes de violation de leurs droits : L’évaluation du chemin parcouru et la validation du plan d’action 2022 au menu des échanges

La réunion du comité de pilotage du Projet d’Appui à la protection des enfants victimes de violation de leurs droits (PAPEV) s’est tenue, le vendredi 24 juin 2022 au grand hôtel de Bamako. L’évaluation du chemin parcouru et la validation du plan d’action 2022 étaient au cœur des échanges.

 

Lancé en octobre 2019 au Mali, avec comme objectif global de contribuer à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, notamment les ODD 16 et 5 afin de créer un environnement institutionnel, juridique et social favorable à la manifestation des droits de l’enfant conformément aux recommandations des mécanismes internationaux et régionaux de protection de l’enfance et surtout à la prise en charge des enfants  victimes de violation de leurs droits dans l’espace CEDEAO, le projet PAPEV est en train de réaliser des exploits sur le terrain malgré le contexte sécuritaire et sanitaire complexe. Cette réunion du comité aura comme menu l’évaluation du chemin parcouru depuis son lancement et la validation du plan d’action 2022.

Ouvrant les travaux, la coordinatrice du PAPEV, Kadiatou Touré,  a souligné qu’ils apprécient à leur juste valeur les efforts de tous les partenaires impliqués dans la mise en œuvre du projet depuis son lancement. Pour elle, le projet n’a pas cessé de travailler aux côtés du gouvernement et des organisations de la société civile pour renforcer et consolider le système national de protection de l’enfant. « Je suis satisfaite et honorée pour la tenue de cette énième réunion du comité de pilotage pour encore évaluer le chemin parcouru et valider le plan d’action 2022 », a-t-elle lancé. La coordinatrice du projet a remercié tous les acteurs œuvrant pour le bon déroulement des activités.

Le chef de cabinet du Ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mohamed Dramane Traoré, qui représentait le ministre lors de la cérémonie d’ouverture, a fait savoir que cette réunion du comité de pilotage lui offre l’occasion de saluer et de remercier le bureau régional du haut-commissariat des droits de l’Homme des Nations Unies et le bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest, pour l’initiative du PAPEV consistant à accompagner plus de 6 pays de la sous-région dont le Mali, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Sénégal et le Niger dans la promotion, la protection et la défense des droits des enfants victimes de violation de leurs droits. Il a souligné que la réunion du jour est l’occasion d’examiner les réalisations du projet, par rapport aux objectifs et de donner les orientations nécessaires pour l’atteinte des objectifs dans le cadre du plan d’action 2022 du projet ; d’échanger sur les voies et moyens permettant de lever certaines difficultés que l’équipe de gestion rencontre dans la mise en œuvre.

Kassogue Claudia, la représentante de la coopération italienne qui finance le projet au Mali, a, dans ses propos, rassuré la coordinatrice du projet ainsi que tous les autres acteurs que l’accompagnement de son pays ne fera jamais défaut afin de leur permettre d’atteindre les objectifs assignés. Enfin, elle a indiqué que la question de la protection des droits des enfants est une priorité pour son pays.

Moussa Samba Diallo

SourceLe républicain mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct