Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

POURSUITE DES COMBATS ENTRE LE JNIM ET L’EIGS AU NORD DU MALI UN DEBUT D’OCTOBRE SANGLANT DANS LES LOCALITÉS D’INTAMEDHE ET TAQAGHAT

Deux mouvements terroristes : le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans [GSIM, JNIM ou encore RVIM] affilé à al-Qaïda et l’EIGS se livrent à une guerre de contrôle du Sahara malien depuis plusieurs années.  Dans cette optique, les deux groupes se sont affrontés les 1ers et 2 Octobre respectivement dans les localités. Du bilan des affrontements, l’on compte une dizaine de terroristes tués de part et d’autre et des véhicules détruits. Les raisons des affrontements des deux groupes terroristes demeurent selon plusieurs analystes le contrôle de la zon propice aux trafics de tous genres et auxquels se livrent les groupes terroristes.

 

Il y a des querelles de terrain, on ne sait pas où ça va s’arrêter, chacun veut prendre le dessus sur l’autre »,

disait un haut cadre de la MINUSMA sur la rivalité entre les groupes terroristes   au Nord du Mali. Ainsi, en plus de s’attaquer aux armées nationales de la zone des Trois frontières, les groupes terroristes continuent de s’entretuer pour la grande tranquillité des paisibles citoyens. Ainsi, depuis le début de l’année 2020, les combattants de l’EI et ceux du GSIM, se livrent une bataille pour le contrôle de certaines parties du centre et du Nord du pays. Au centre du pays où évoluent les éléments de la KATIBA   du Macina d’Amadou Koufa membre de GSIM, les combats entre le GSIM et l’EI ont fait plusieurs morts ces derniers mois dans les environs du village de Dialloubé. Dans les localités du Nord comme Gao, Tombouctou et Kidal, ce (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 05 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURE – NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct