Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Pour usurpation de titre, escroquerie: Adama TRAORE président du REMACOTEM visé par une plainte des travailleurs de Malitel

Le syndicat des travailleurs de SOTELMA-MALITEL représenté par son secrétaire général, Sayon DOUMBI,  a porté plainte contre Adama TRAORE pour usurpation de titre en sa qualité de représentant des consommateurs du Mali.

 

Le secrétaire général, Sayon DOUMBIA, du syndicat des travailleurs de SOTELMA-MALITEL,  a affirmé le samedi dernier lors d’un point de presse avoir assigné en justice Adama TRAORE, président du Réseau Malien des Consommateurs de la Téléphonie Mobile (REMACOTEM) pour usurpation de titre, de fonction et d’escroquerie.

La plainte déposée au niveau du tribunal de la commune II du district de Bamako est consécutive à la procédure de l’affaire dite de facturation des répondeurs d’Orange-Mali et SOTELMA-MALITEL.

Enclenchée par M. TRAORE, la Cour suprême a rendu son verdict sur cette affaire en condamnant les deux sociétés à 177 milliards de FCFA.

Se reconsidérant également comme des consommateurs, les travailleurs de SOTELMA-MALITEL, le requérant soutient que nommé Adama TRAORE n’a reçu aucun mandat d’agir au nom de tous les consommateurs et devant les autorités judiciaires pour réclamer des sommes.

De plus, sans mandat et avec des documents fallacieux, le secrétaire général, Sayon DOUMBIA, accuse Adama TRAORE d’usurpation de tire, de fonction et d’escroquerie.

Des faits qui constituent, selon lui, une violation des dispositions du Code pénal de notre pays en ses articles 166 et 275.

« Adama TRAORE ne peut pas nous donner la preuve qu’il représente les 20 millions d’abonnés. Nous avons bon espoir qu’un jugement sera rendu parce qu’il nous a escroqués », a déclaré M. DOUMBIA.

Sur ces fondements, le requérant vient « à vous M. Le Procureur que justice soit faite et se constitue en partie civile à la réparation des préjudices causés pour la somme de 800 000 000 FCFA ».

Outre cette procédure, M. Adama TRAORE est visé par une autre plainte, cette fois-ci de DFA communication, pour diffamation toujours dans l’affaire de facturation des répondeurs.

Affaire à suivre

PAR SIKOU BAH

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct