Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Partenariat : La Cour Constitutionnelle et la CANAM échangent

Pour les premiers responsables de la CANAM, des échanges avec des partenaires sont perpétuelles. Ce jeudi 30 septembre 2021, le Directeur Général, accompagné par plusieurs responsables, s’est rendu dans les locaux de la Cour Constitutionnelle. Il s’est agi pour le médecin général de Brigade Boubacar Dembélé d’échanger avec le président Amadou Ousmane Touré et ses collaborateurs.

L’AMO (Assurance Maladie Obligatoire), qui basculera sous peu au RAMU (Régime d’Assurance Maladie Universelle) a été au cœur de l’entrevue entre les deux parties.

« C’est un honneur et un privilège de vous recevoir ; vous qui êtes en charge d’une structure chargée du confort sanitaire des maliens », a dit, à l’entame de ses propos, le président de la Cour Constitutionnelle.

Il a remercié la CANAM et son Directeur général du récent don de médicaments fait à l’infirmerie de son Institution, espérant que ce geste « combien salutaire » de la CANAM puisse se renouveler.

Le Directeur général de la CANAM a vivement remercié le président de la Cour de l’honneur qui lui a été fait d’être reçu dans les locaux la Cour constitutionnelle, une Institution du Mali définie par la Constitution.

Il a fait part de la bascule future de l’AMO vers le RAMU, ce qui mobilise le CANAM et ses équipes, tout comme le groupe d’experts chargés d’élaborer les nouveaux textes qui régiront le nouveau régime.

Le président Amadou Ousmane Touré s’est dit disponible à aider la CANAM dans l’élaboration des textes. « Nos portes sont grandement ouvertes. Nous serons disponibles à donner nos avis, bien sûr de manière informelle, sur vos textes. Vous pouvez nous solliciter à tout moment pour les renforcer, les densifier…C’est vraiment un honneur pour nous de contribuer à la qualité de vos textes ».

Selon le président Touré, l’élaboration de textes spécifiques notamment sur l’AMO doit requérir une attention particulière afin d’éviter des contestations.

Le médecin général de Brigade Boubacar Dembélé, très satisfait de cette disponibilité du président de la Cour Constitutionnelle, a invité, séance tenante, ses collaborateurs à saisir cette aubaine.

Au cours des échanges, plusieurs autres préoccupations ont fusé, portant notamment sur la grève « avortée » des pharmaciens, le conventionnement des structures sanitaires, la qualité du plateau technique, la fraude à l’AMO. Le premier responsable de la CANAM et ses collaborateurs n’ont pas manqué d’édifier au mieux les sages.

Avant de quitter les lieux, le Directeur général de la CANAM et sa délégation ont visité l’infirmerie de la Cour.

SERCOM/CANAM

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct