Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Olivier Dubois : rassemblements de soutien à Bamako et Paris

Deux mois après kidnapping dans le nord du pays d’Olivier Dubois, ses soutiens ont organisé une rencontre ce jour pour afficher leur soutien au journaliste enlevé et demander sa libération.

 

Olivier Dubois, journaliste français, ancien collaborateur de Journal du Mali a été enlevé par le GSIM dans la région de Gao le mois 8 avril dernier. Deux mois après, le comité de soutien à Olivier Dubois a tenu une rencontre jumelée à Paris et à Bamako pour afficher leur soutien et demander l’implication des autorités en vue d’obtenir sa libération. « L’enlèvement d’Olivier est l’enlèvement de trop, il faut se rappeler qu’il est chef de famille avant d’être journaliste, il est humain avant d’être travailleur et à ces ravisseurs, on leur demande de le libérer au nom de la foi mais aussi de l’amour. » a plaidé Bandjougou Danté, président de la maison de la presse. Par la suite, les différents intervenants ont loué les qualités, nombreuses de cet amoureux du Mali, passionné par sa culture, ses valeurs et qui y vit depuis 2015. Doué d’un professionnalisme à toute épreuve et d’une plume qui sait creuser et mettre l’originalité au cœur de son travail, le métier de journalisme « le définissait plus que tout ». Comme le mentionne dans son discours Aurélie Dupin, Directrice déléguée de Journal du Mali et ancienne collaboratrice du journaliste. « Olivier sait chercher en tout l’essence et non la représentation » a-t-elle ajouté.

Même si, elle reste sans nouvelles depuis deux mois, sa compagne Deborah Al Hawi Al Masri reste tout de même confiante et optimiste pour la libération du père de ses enfants : « Olivier aime de tout cœur le Mali, il manque à ses enfants et j’ai confiance aux autorités de la France et du Mali. »

Le contexte sécuritaire actuel du Mali rend le travail sur le terrain très risqué pour les journalistes, cela a été aussi un sujet pris en compte dans les différentes interventions. Pour M. Tiebilé Dramé, ancien ministre : « Je suis là pour exprimer ma solidarité à Olivier Dubois, un confrère mais aussi un ami de la France. Je suis un ancien d’Amnesty International, j’ai aussi connu la prison au Nord du Mali alors je suis particulièrement touché et ne saurait rester insensible à cette situation, voici la raison pour laquelle je suis là, c’est aussi pour tous ces journalistes qui par leurs courages et leurs nombreux sacrifices informent la population. C’est difficile le travail de journalisme mais la vérité triomphera. » Une information judiciaire a été ouverte au pôle judiciaire spécialisé et une autre en France par le parquet national antiterroriste qui a ouvert une enquête préliminaire. Parallèlement à Bamako, un rassemblement de soutien s’est également tenu à Paris, organisée par Reporters sans frontières (RSF) et regroupant des amis, des proches, et d’anciens otages journalistes venus montrer leur solidarité et réclamer la libération d’Olivier Dubois.

Yehiya Boré

Source : Journal du Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct