Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nécrologie : l’ancien président IBK s’en est allé pour toujours

L’ancien président Ibrahim Boubacar Keita  IBK est décédé hier dimanche 16 janvier 2022, chez lui à Bamako. Renversé le 18 aout 2020 par le Comité National Pour le Salut du Peuple (CNSP), après des mois contestation populaire dirigée par le Mouvement du 5 juin, Rassemblement des Forces Patriotique (M5-RFP), Ibrahim Boubacar Keita dit  IBK s’en est allé cette fois-ci pour de bon.

Elu au pouvoir  avec un score exceptionnel jamais atteint auparavant au Mali en 2013,  l’homme a progressivement chuté de popularité avant son renversement  à cause de la crise sociopolitique provoquée  par l’insécurité dans le pays. Une situation qui avait d’ailleurs eu également raison à son prédécesseur Amadou Toumani Touré   ATT renversé quasiment  dans les mêmes conditions  et à  quelques mois de la fin de son deuxième mandat en 2012. Comme si leur destin était inéluctablement lié, Ibrahim Boubacar Keita  suit encore ATT, cette fois-ci pour de bon, son prédécesseur ATT à juste deux mois du  premier anniversaire de la mort de ce dernier. Un intervalle  qui ne dépasse pas encore  de loin la durée de la transition de 2012. Quelle Ironie du sort ?

Agé de 76 ans, le Vieux président  Malin  IBK avait pourtant sans succès  essayé  de faire comprendre à ses compatriotes  Maliens son  incapacité à relever les multiples défis du Mali seul. Mais sa malchance a été de ne pas être secourue. Refus d’accepter de l’aide ou mauvaise  volonté des maliens de lui prêter main forte ? Seule le temps permettra de nous édifier sur cette vérité.   Quand même l’homme aurait pu éviter son sort s’il avait eu le même soutien que les autorités de  la transition en cours. Des mots vains qui ne serviront plus à rien car  l’homme a décidé de se retirer des jeux de la vie pour de bon. Dormez en paix cher président IBK, l’histoire retiendra votre nom parmi les grands hommes du Mali.

Ibrahim Boubacar Keïta, né le 29 janvier 1945 à Koutiala était  un homme d’État malien, président de la République du 4 septembre 2013 au 18 août 2020. Il occupe les fonctions de Premier ministre de 1994 à 2000 et de président de l’Assemblée nationale de 2002 à 2007. Après ses études, il est chargé de recherche au  CNRS et enseigne les systèmes politiques du tiers monde au  centre Pierre- Mandès-France, annexe de l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne. De retour au Mali, il devient conseiller technique principal du Fonds européen de développement (FED), chargé de la mise en œuvre du premier programme de micro-réalisations par la Communauté économique européenne au Mali. Il est ensuite directeur-représentant de  Terre des Hommes France (TDHF), ONG française et internationale pour le Mali le Burkina Faso et le Niger.

De retour au Mali en 1986, il est militant de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ). Après la chute du dictateur Moussa Traoré en 1991, il est le directeur adjoint de la campagne d’Alpha Oumar Konaré pour l’élection présidentielle qui se tient en avril et mai 1992. Après son élection, le nouveau président le nomme en juin 1992 conseiller diplomatique, porte-parole du président de la République du Mali. En novembre 1992, il est nommé ambassadeur du Mali auprès de la Côte d’Ivoire, du Gabon, du Burkina Faso et Niger.

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct