Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Boubou Cissé dénonce

Quatre personnalités, dont l’activiste et animateur radio vedette Mohamed Youssouf Bathily alias « Ras Bath », ont été interpellées, au Mali, par la Direction générale des services de l’Etat (DGSE). Si son demi-frère, Aguibou Tall, figure parmi les personnes interpellées, Boubou Cissé, dernier PM de l’ex-Président malien « IBK », a démenti toute implication dans un projet de déstabilisation des autorités de transition.

Au moins quatre personnalités, dont l’activiste et animateur radio vedette Mohamed Youssouf Bathily dit « Ras Bath », ont été interpellées, lundi, par la Direction générale des services de l’Etat (DGSE) pour les « besoins d’une enquête » dont les objectifs n’ont pas été annoncés. Le directeur du PMU malien, Vital Robert Diop, et le patron d’une agence publique pour l’accès aux télécommunications, Souhahebou Coulibaly, ont également été emmenés par les services de renseignements.

Directeur adjoint de la même agence publique et demi-frère de Boubou Cissé, Aguibou Tall, a été interpellé à son tour, mercredi matin, dans son bureau, par des agents de la Sécurité d’État pour les besoins de l’enquête. « Depuis quelques jours, mon nom est associé à travers les réseaux sociaux à un projet de déstabilisation de la Transition, dont certains présumés auteurs ont fait l’objet de mesures d’arrestation par les services de la Sécurité d’État », a indiqué, dans un communiqué, Boubou Cissé.

Le dernier Premier ministre de l’ex-Président malien Ibrahim Boubacar Keïta « IBK » a ainsi évoqué une « odieuse tentative de jeter le discrédit » sur lui, Boubou Cissé affirme n’être « ni directement, ni indirectement, de quelque manière que ce soit, associé à aucun projet de déstabilisation des institutions ».

Arrêté lors du putsch du 18 août qui a renversé le Président malien Ibrahim Boubacar Keïta, il s’est fait discret depuis sa libération, au mois d’octobre dernier. Mais certains de ses partisans espèrent qu’il participera à l’élection présidentielle prévue à l’issue de l’actuelle période de transition, censée ramener les civils au pouvoir, en 18 mois.

Source: afrik
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct