Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la corruption : le PCC à l’intérieur du Mali pour échanger et sensibiliser

Dans le cadre de l’exécution de son projet « « éducation et formation citoyenne pour une gouvernance et une auto-gouvernance », une délégation de la Plateforme de lutte contre la corruption et le chômage (PCC) s’est rendu dans la région de Segou, à San le samedi 10 avril 2021. L’objectif de cette tournée est  d’éveiller la conscience du peuple malien, et stimuler l’émergence d’une citoyenneté active sur la base de lutte contre la corruption et la délinquance financière au Mali. 

 

Financé par l’UE avec plus de 50 millions, en partenariat avec la Direction nationale de la pédagogie(DNP), le lancement de ce projet  de 4 mois  a eu lieu le 24 février 2021 à Bamako. Ce programme prévoit différentes  rencontres d’échange et  de sensibilisation avec les populations  de Bamako et de l’intérieur du pays sur les conséquences de la corruption. C’est dans ce contexte que la plateforme du Pr Clément Dembélé s’est rendue  à San pour  échanger et sensibiliser les populations sur la corruption et ses inconvénients.

Pour la réussite du nouveau programme, la lutte contre la corruption doit être encrée dans la tête des enfants dès le bas âge, a indiqué le Pr Clément Dembélé dans la salle de conférence de la mairie de San. Plusieurs secteurs sont endommagés par la corruption et qui freine le développement du pays, a-t-il souligné. Et d’indiqué que la corruption est un fléau  qui nuit à tous les citoyens. Les organisations de la société civile n’ont toujours pas réussi à jouer leur rôle. « Elle ne dispose toujours pas de moyen nécessaire pour relever ce défi dans leur quotidien », regrette le Pr Clément Dembélé. Et d’insister que  l’école est la mieux indiquée pour enseigner aux enfants les conséquences néfastes de la corruption. « Nous devons apprendre à nos enfants à ne pas toucher ce qui ne leur appartient pas, ou à procéder à d’autres formes de corruption. « Pour le bonheur du Mali et des Maliens, nous devons tous apporter nos contributions à la lutte contre la corruption partout où nous nous trouvons », a conseillé le Pr Clément Dembélé.

Les autorités administratives, coutumières et religieuses de la ville de San et des centaines de personnes ont salué cette initiative qui selon eux va permettre à lutter efficacement contre la corruption. A la fin des échanges, les populations de la ville ont été  informées sur différentes thématiques de la corruption et ses effets. Les populations ont eu une bonne prise  de conscience face à la gouvernance et ont eu une bonne connaissance de la citoyenneté et de lutte contre la corruption.

Sabeleh Dembélé

Source : Echos Médias

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct