Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

“L’histoire retiendra ce Croate qui a gagné après Cristiano et Messi”

Après avoir conquis le Ballon d’Or, Luka Modric a accordé un entretien pour ‘France Football’ a partagé sa fierté d’être le meilleur joueur de l’année 2018.

 

La Croatie et le Real Madrid sont aux anges, puisque Luka Modric a remporté le Ballon d’Or, avec une certaine avance sur ses deux poursuivants, Cristiano Ronaldo et Antoine Griezmann.

Je me considère comme quelqu’un de normal. Et je me comporte comme tel. Et je vois que les gens me voient de cette manière. Quelqu’un d’humble. Et je vais ajouter une chose, je suis heureux qu’un joueur normal puisse gagner le Ballon d’Or“, a-t-il commenté pour ‘France Football’ suite à la cérémonie et son sacre.

Modric est aussi revenu sur son travail et ses mérites pour gagner le trophée : “Il y a un dicton qui dit “les meilleures choses n’arrivent jamais facilement”, et c’est mon credo. Ma vie est construite à base de lutte et beaucoup de travail pour réussir mes objectifs. Ça n’a rien de facile, mais j’ai gagné”.

Le Croate en a fini avec l’hégémonie de Cristiano et Messi et c’est ainsi que le joueur en a parlé : “On retiendra dans l’histoire qu’un joueur croate, représentant d’un petit pays, a remporté le Ballon d’Or après Cristiano et Messi, qui sont des joueurs d’un autre niveau. Personne n’a le droit de se comparer à eux. Ils sont les meilleurs de l’histoire de ce sport. Etre derrière eux est incroyable. Je ne crois pas une seconde que c’est fini pour eux”.

Il a aussi confié que Zidane avait déjà prédit sa victoire lorsqu’il était aux rênes du Real Madrid. “Il y a une chose que je n’oublierais jamais. Quand Zidane est devenu l’entraîneur du réal Madrid en janvier 2016, il m’a un jour appelé dans son bureau, après un entraînement. Il m’a expliqué comment il me percevait en tant que joueur et ce qu’il attendait de moi. Il m’a dit que j’était un footballeur très important. Et surtout, qu’il me voyait comme un joueur qui, un jour, pourrait gagner le Ballon d’Or“, a-t-il expliqué.

“Quand quelqu’un comme Zidane, avec sa personnalité et son histoire, te dit ça, ça te motive. Je l’admirais et le je respectais énormément comme joueur. Il attendait de moi que je m’exprime plus sur le terrain, que je m’ouvre. Il avait besoin que je sois une pièce maitresse de son club, lors d’une époque où on jouait vraiment bien au football. Ces mots de Zidane m’ont aidé à aller plus loin dans mon jeu. Néanmoins, et malgré ces mots, je n’ai pas osé y croire”, a-t-il conclu.

Besoccer

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct