Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Premier ministre à l’inauguration du centre agro-alimentaire de Siby (CAA) : « Préservez cet outil comme la prunelle de vos yeux »

Le premier ministre de la Transition a procédé hier, jeudi 02 décembre, au lancement de la rentrée solennelle de la formation professionnelle couplé à l’inauguration du Campus du centre agro-alimentaire de Siby (CAA). C’était en présence du coordinateur international du CAAS.

Grace au centre de formation professionnelle du Dr. Gunthard Weber, 40 jeunes filles venant de la commune de Siby et deux autres communes environnantes sont prêtes à être verser sur le marché de l’emploi au Mali. Le centre financé par la fondation internationale allemande KlaüsTschira, est réalisé en 2 ans.

Dans son intervention, le maire de Siby, Daouda Keïta, s’est dit très satisfait de la réalisation de ce projet dans sa commune. Le choix porté sur sa commune pour abriter de tel projet n’est pas fortuit, selon lui. Ce projet, à l’en croire permettra de lutter efficacement contre le chômage au Mali en général et dans la commune de Siby en particulier. « Le mandé sera notre France, notre Italie, notre États-Unis », a-t-il déclaré.

La présidente des femmes de Siby, a, pour sa part, salué les autorités de la transition et les autorités allemandes pour leurs efforts en faveur des jeunes filles de la commune de Siby.

« Nous avons appris beaucoup grâce à cette formation. Nous serons reconnaissants aux Allemands. Ici, c’est notre Espagne, France et Italie », a-t-elle déclaré.

Le coordinateur international de CAAS, Gunthard Weber a, dans son allocution, indiqué que le CAAS est le résultat de 4 années de travail. Le campus, à ses dires, comprend : des salles de formation, des dortoirs, des bibliothèques, un hangar, un bloc administratif, des cuisines, un réfectoire et 4 autres bâtiments ; un jardin potager d’un hectare, une unité de transformation. Le centre a déjà formé quarante premiers stagiaires (dont 30 de Siby et des communes voisines).« Nous sommes heureux de vous présenter les 40 premiers stagiaires », a laissé entendre Gunthard Weber.

Quant à l’ambassadeur de l’Allemagne au Mali, il a insisté sur les relations entre le Mali et l’Allemagne. Selon lui, l’amitié entre le Mali et l’Allemagne de plus de 60 années. En plus de l’amitié entre États, il y a une amitié entre des Maliens et Allemands. Aussi, il y a un partenariat entre ces deux pas dans le domaine de l’éducation. Ainsi, l’ambassadeur a réitéré l’engagement de pour l’éducation pour des jeunes Maliens, pour la jeunesse malienne.

Par ailleurs, le diplomate allemand au Mali a affirmé que le Mali est un pays qui travaille pour le changement profond. La population est fatiguée. Elle veut le changement. Et l’Allemagne témoigne de son accompagnement.

« Les amis, ce sont comme les étoiles. C’est dans l’obscurité qu’on les voit. A chaque fois que le Mali traverse un moment difficile, on voit le peuple allemand auprès du peuple Malien », a déclaré le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga dans son discours d’ouverture dans lequel il a rendu un vibrant hommage à l’Allemagne. Selon lui, l’acte que viennent de poser des partenaires, des ONG, des couples allemands permet à des Maliens de mieux vivre chez eux.

Le chef du gouvernement a profité de l’occasion pour préciser que le gouvernement est en train de travailler à restaurer l’espoir du peuple Malien. Dr Choguel Kokalla Maïga a invité les bénéficiaires de la formation à « préserver cet outil comme la prunelle de leurs yeux ». Aux femmes et jeunes, le chef du gouvernement a indiqué que ce projet vise les jeunes et les femmes. « Donnez l’exemple aux autres localités. Il faut créer les richesses. Il investir dans l’agriculture et la formation professionnelle », a-t-il déclaré avant d’ajouter « un message d’espoir, il ne faut jamais perdre d’espoir. Les populations ont besoin du souffle ».

Reconstruire le Mali, c’est le seul projet que nous avons aujourd’hui. Reprenez confiance en vous-même, ajouté le premier ministre.

Il faut rappeler que le ministre de l’entrepreneur national, de l’emploi et de la formation professionnelle, Bakary Doumbia, était présent lors de cette cérémonie.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct