Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le monde de la recherche malienne : En deuil

L’un des célèbres chercheurs maliens, Modibo Haïdara est décédé, ce dimanche 26 août 2018, à l’aéroport de Francfort en Allemagne suite à une crise cardiaque. Âgé de 72 ans, il est marié et père de sept enfants.

Modibo Haïdara, est un natif de Bamako, originaire de banamba qui a vu le jour le 16 octobre 1946. Marié, il est père de sept enfants. Passionné de la science, il décrocha un diplôme en Math-Physique-Chimie (MPC), à l’École Normale secondaire de Badalabougou, à Bamako, en 1967. Bourré de talent, en cette même juste année, il commença à donner des cours de math, physique et chimie au second cycle fondamental. Convaincu de son savoir-faire, ainsi, Modibo Haïdara décida de continuer les études, où, il décroche un diplôme de l’École Normale Supérieure de Bamako, option sciences physiques (1971 1975). Du second cycle fondamental, il devient professeur de l’enseignement secondaire général au Lycée Dougoukolo Konaré de Kayes, chargé des cours de physique et chimie et responsable du comité pédagogique de physique (1975-1977). Ainsi, il fit affecter au lycée Bouillagui Fadiga de Bamako, où il retrouva avec les fonctions.

Un homme souscient du travail bien fait, il fit vite remarquer par ses chefs, il fit assistant au DER de physique-chimie de l’École normale Supérieure de Bamako. Avant de continuer ses études, à l’Université Scientifique et Médicale de Grenoble, où il obtient un DEA en Sciences des matériaux, en 1981. Et il fit, détenteur d’un doctorat en Sciences des matériaux, de la même université à Grenoble, en 1984. De son retour au pays, Modibo Haïdara fit professeur de physique à l’École Normale Supérieure de Bamako. En outre, il décroche un autre doctorat à l’Université Joseph Fourier (Grenoble I), spécialité physique, par la suite, il fit. De 1991 à 1994, Modibo Haïdara occupe le poste de directeur général de l’École des Hautes Études Pratiques (EHEP) de Bamako. En suite, il fit un court séjour au Ministère des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, comme directeur de Cabinet, en 1994. Il fit nommer directeur national de l’Enseignement Supérieure, de 1995 à 1997. Dans les années 2000 à 2011, il occupe de diverses postes de responsabilité à savoir directeur de la Cellule de Planification et de Statistique (CPS) du Ministère de l’Éducation, directeur général du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST). Membre du Conseil Consultatif Général (CCG) du CAMES, depuis bien longtemps, il fit le rapporteur général de 2003 à 2006 entre autres.

Depuis 2011, il est le Président du Conseil d’Administration de WASCAL (programme ouest africain pour le changement climatique et l’utilisation adaptée des terres). Et 2016 à 2018, Modibo Haïdara était directeur général de l’Université mont plaisir Tunis Bamako. Il est aussi auteur de plusieurs publications et communications scientifiques en français et en anglais, parmi lesquels, « dispositif d’étude des décharges électriques », ou « Contribution du mouvement du liquide à la conduction électrique en géométrie lame-plan », ou encore « Corona discharges in liquid and gaseous hydrocarbons : the influence of pressure », pour ne citer que ceux-ci.

Modibo Haïdara, Chevalier de l’Ordre National du Mali, Officier de l’Ordre National du Mali et Commandeur de l’Ordre International des Palmes Académiques du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (OIPA-CAMES) s’est allé à jamais, ce dimanche 26 août 2018, à l’aéroport de Berlin suite à une crise cardiaque, à l’âge de 72, où il prenait part au conseil d’administration de WASCAL.

Jacques Coulibaly

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct