Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le bilan de l’attaque de mercredi contre une unité de l’armée malienne s’alourdit à huit morts (DIRPA)

Le bilan de l’attaque de mercredi contre une unité de l’armée malienne dans le nord-ouest du pays, à la frontière avec la Mauritanie, s’est alourdi à 8 soldats tués, alors que 31 terroristes ont été abattus, a indiqué la Direction de l’Information et des relations publiques des armées (DIRPA) dans un communiqué publié jeudi.

 

“Le bilan annoncé hier (mercredi) a évolué de 4 à 8 morts, 7 blessés et 2 véhicules détruits du côté des Forces armées maliennes (FAMa). Du côté des assaillants, 31 corps ont été découverts ce matin sur le terrain, des armes et des munitions récupérées”, selon le communiqué, précisant que le ratissage de la zone des combats se poursuit.

“L’armée de l’air est intervenue et a procédé à des frappes aériennes sur des refuges des terroristes dont le bilan n’est pas encore disponible”, a souligné la DIRPA.

Une unité militaire de la région de Nara a été visée mercredi par une attaque à la mine artisanale et à l’arme lourde. Ce type d’attaque est très fréquent dans la région de Nara. Ainsi, le 14 novembre dernier, au moins quatre soldats ont été tués et 14 autres blessés à Guiré.

Depuis 2012, le Mali est confronté à une profonde crise multiforme sur le plan sécuritaire, politique et économique. Les insurrections indépendantistes, les incursions djihadistes et les violences intercommunautaires ont fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés, malgré la présence des forces onusiennes (MINUSMA), françaises (Barkhane) et européennes (Takuba).

Source: Agence de presse Xinhua

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct