Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’Allemagne doit passer par la MINUSMA pour l’autorisation de survol au Mali

Pour des impératifs de sécurité nationale selon Abdoulaye Diop Ministre malien des Affaires étrangères.

 

Le Mali a notifié à l’Allemagne de passer par la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) pour avoir l’autorisation de survol de l’espace aérien malien et cela pour des impératifs de sécurité nationale a déclaré, vendredi, Abdoulaye Diop Ministre malien des Affaires étrangères.

Abdoulaye Diop s’exprimait lors d’une audience accordée à l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, Dietrich Pohl.

« Les échanges entre les deux personnalités ont essentiellement porté sur les questions bilatérales et la rotation du contingent allemand de la MINUSMA », précise le ministère malien des Affaires étrangères dans un communiqué.

la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, avait déclaré vendredi que « l’Allemagne a décidé de suspendre “jusqu’à nouvel ordre” la majeure partie de ses opérations militaires au Mali dans le cadre de la mission de l’ONU, la Minusma (Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali ) »..

Selon elle, “le gouvernement malien a encore une fois refusé d’autoriser un vol qui devait assurer une rotation de personnel”.

Lambrecht a regretté ce nouveau refus de vol malgré des assurances contraires données par le ministre malien de la Défense, Sadio Camara, lors d’un entretien téléphonique jeudi 11 août.

Pour sa part, Abdoulaye Diop ministre malien des Affaires étrangères, a affirmé qu’il s’agit de ” fausses informations faisant état d’un refus des Autorités Maliennes d’accorder l’autorisation de survol au contingent Allemand” soulignant qu’il a expliqué à ”Dietrich Pohl Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, la mise en place d’un nouveau mécanisme d’approbation des rotations de contingents, à la faveur de la réunion de coordination tenue, le 1er août 2022, avec la Mission onusienne”.

Et d’ajouter : ”Ce nouveau dispositif répond à des impératifs de sécurité nationale” avant d’inviter ”l’Allemagne à renouveler sa demande de rotation dans le cadre de ce mécanisme à travers la MINUSMA, en lui rassurant du traitement diligent qui sera réservé à la requête.

Le nombre de soldats allemands au sein de la Minusma est passé de 1 100 à 1 400, notamment pour compenser le départ des forces françaises.

Source : Anadolu Agency

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct