Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

La MINUSMA enquête après le massacre de Diallassagou

Suite aux attaques qui auraient été perpétrées par des groupes extrémistes dans la région du Bandiagara dans le Centre du Mali, et qui selon le bilan établi par les autorités maliennes, auraient entrainé la mort de plus d’une centaine de civils, la MINUSMA a déployé une mission d’établissement des faits au village du Diallassagou le 25 juin, conformément à son Mandat.

Cette descente sur le terrain représente une étape de l’enquête permettant de recueillir des éléments de preuve et des témoignages sur les événements survenus les 18 et 19 juin 2022, qui avaient été condamnés avec la plus grande fermeté par le Secrétaire Général de l’ONU, António Guterres, ainsi que par le Chef de la MINUSMA, El-Ghassim Wane.

L’équipe d’enquête spéciale composée de chargés des Droits de l’homme et d’officiers de la police des Nations Unies (UNPOL), avec la protection du contingent Sénégalais de la MINUSMA, a permis non seulement de recueillir des témoignages directs sur les événements survenus à Diallassagou mais également de procéder à des constatations matérielles notamment l’incendie de bâtiments (boutiques et commerces) et de véhicules.

L’équipe a également échangé avec le Commandant du détachement FAMAs basé à Diallassagou qui a apporté son soutien et sa collaboration à la bonne réalisation de la mission. A noter la présence temporaire d’éléments de la Force de la MINUSMA qui ont déjà conduit des activités fortement appréciées sur le terrain sous la forme de consultations médicales au profit de la population locale. Ils opèrent en coordination avec le contingent des Forces armées maliennes présent sur place. La Force de la MINUSMA va continuer à évaluer la situation pour arrêter les modalités de l’action future de la Mission dans la zone.

L’enquête se poursuit et les résultats permettront de clarifier les circonstances qui ont entouré ce massacre, la MINUSMA de son côté assure qu’aucun effort ne sera ménagé pour venir en appui aux populations, dont la préoccupation première est la sécurité des personnes et des biens.

MINUSMA

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct