Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Koro :l’approche «DO NO Harm» pour consolider la paix

Le Cercle de Koro a connaît depuis plus de quatre ans une situation sécuritaire très fragile marquée par des attaques terroristes et les affrontements intercommunautaires.Cette situation a eu de nombreuses conséquences sur le quotidien des populations et mis en mal le vivre ensemble et la cohésion.En plus des pertes en vies humaines, la destruction de plusieurs villages,la fermeture des écoles et des axes routiers,le déplacement massif des populations, cette crise a considérablement abimé le tissu social en créant la méfiance et la suspicion entre des communautés qui avaient pourtant vécu en symbiose pendant des siècles.

Les différentes tentatives de résolution de cette crise ont démontré le rôle incontournable des leaders religieux et communautaires ainsi que les élus locaux dans la recherche de solutions durables à la crise et au renforcement du vivre ensemble et de la cohésion sociale.C’est dans cette optique que World Vision, une organisation humanitaire chrétienne qui soutient les efforts du gouvernement dans la consolidation de la paix et de la protection des enfants, a initié une session de formation à l’intention des leaders religieux, communautaires et les élus locaux du Cercle de Koro à travers le cluster de Dioungani, sur la cohésion sociale selon l’approche «Do No Harm» qui signifie «Ne pas nuire».

Cet atelier de sensibilisation qui s’est tenu le 30 juin dernier dans la salle de spectacles de Koro a regroupé les participants venus de cinq (5) communes à savoir Barapireli, Dinangourou, Dioungani, Madougou et Yoro.La cérémonie d’ouverture était présidée par le sous-préfet de l’Arrondissement de Toroly, Nouhoum Konaté qui représentait le préfet.

Dans son discours d’ouverture, il a remercié l’ONG World Vision pour l’ensemble de ses œuvres dans le Cercle de Koro. Il dira que World Vision n’est plus à présenter dans le cercle et qu’elle fait partie des rares ONG restées auprès des communautés malgré la situation sécuritaire précaire.Selon lui, cet atelier va contribuer à renforcer les capacités des leaders religieux, communautaires et les élus locaux pour leur permettre de mener à bien leur mission au bénéfice des communautés à la base.

L’objectif de cet atelier est de sensibiliser les leaders religieux, communautaires et les élus locaux sur la cohésion sociale selon l’approche «Do No Harm».À travers les différentes présentations et les discussions qui ont suivi, les deux facilitateurs à savoir le Pasteur François dit Yorou Guindo et l’Imam Issa Togo ont édifié les participants sur l’approche «Do No Harm», les six leçons clés de «Do No Harm», l’analyse contextuelle à travers une compréhension des diviseurs et des connecteurs et le rôle des leaders religieux et des leaders d’opinion dans la cohésion sociale.

Issiaka Ganamé, le maire de la Commune rurale de Yoro, s’est dit très satisfait des enseignements reçus lors de cet atelier. Selon lui, cet atelier a permis à chaque leaders de connaître sa place dans le processus de la recherche de la paix mais aussi son rôle dans le renforcement de la cohésion sociale.

Il appartient à chacun, une fois de retour au village, de mettre en application les enseignements reçus lors de cet atelier, a-t-il dit avant de remercier l’ONG World Vision pour avoir initié cette activité. Pour Ruth Djiguiba, membre de la CAFO de Bandé, Commune de Barapireli dira que cette rencontre a été très capitale pour les participants quant à la compréhension de leur rôle dans le cadre de la cohésion sociale.

Au terme de la rencontre, Anewin Moïse Togo, manager du cluster de Dioungani, a remercié l’ensemble des participants pour leur assiduité et leur participation active aux débats. Il les a invités à faire la restitution au sein de la communauté à leur retour et de mettre en application les enseignements reçus lors de cet atelier.

Moussa NIANGALY
AMAP-KORO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct