Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Intervention française au Sahel: «Il est maintenant temps de s’en aller»

L’opération militaire au Mali est en train de se transformer en véritable bourbier: déjà 50 morts au total. Le président Emmanuel Macron envisage de rappeler les premiers soldats d’ici la fin du mois.

Il faisait déjà nuit quand le lieutenant-colonel a frappé à la porte de cette maison d’un petit village d’Alsace. En ouvrant la porte et découvrant l’uniforme du militaire face à elle, Sylvie n’a pas eu besoin de plus d’explications. Elle a compris instantanément. « La dernière fois que j’ai entendu Loïc, c’était à Noël. Il envoyait souvent des photos des paysages du Mali, d’immenses ciels étoilés que l’on ne voit jamais par ici. » Loïc Risser a été tué par un engin explosif début janvier, alors qu’il circulait à bord d’un véhicule blindé de l’armée française. « Il adorait son métier, il y croyait vraiment », assure Sylvie Martin-Bohea, sa maman. Il avait 24 ans. Il était parti pour cette mission en Afrique en novembre et devait revenir en février.

Risser est le 50e soldat mort pour la France dans ce qui devient une guerre sans fin, le Vietnam français. Le jeune homme a été rapatrié dans un cercueil enveloppé du drapeau tricolore, tout comme Yvonne

figaro
… suite de l’article sur Le Figaro

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct