Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

HÔPITAL DE TOMBOUCTOU: La négligence de certains agents mise à nu

Certains porteurs de blouse de l’hôpital de Tombouctou s’adonnent à une scène d’animation digne d’une boîte de nuit à l’intérieur de l’hôpital. La vidéo qui tourne sur les réseaux sociaux a suscité le mécontentement des Maliens. En revanche, le directeur général dudit hôpital présente des excuses.  

 

Cet acte serait dû à l’effet des réseaux sociaux ou à un manque de professionnalisme de ces porteurs de blouse qui s’adonnaient à une scène d’animation digne d’une boîte de nuit à l’intérieur de l’hôpital. Nous savons tous que l’hôpital est un endroit pour prendre soin des patients, des personnes légèrement ou gravement malades ou aussi des personnes dans d’autres états déplorables. Et si on s’adonne à la danse ? Cela ne consiste-t-il pas à montrer que ces porteurs ont d’autres soucis différents de leur travail ? Pourquoi un tel acte à l’intérieur de l’hôpital ? En tout cas, beaucoup de nos populations qui ont jeté l’œil sur cette vidéo sont vraiment opposées à ce fait.

Le Directeur général n’a pas tardé à réagir. À travers une note, il dira : « nous avons découvert avec stupéfaction des images plus qu’embarrassantes où des porteurs de blouse s’adonnent à une animation digne d’une boîte de nuit », avant d’ajouter qu’au nom du personnel et en son nom propre, il présente ses sincères excuses à la suite de cette indignation.

Selon lui, il s’agit d’un acte d’élèves stagiaires des écoles de santé et d’une étudiante. Ces auteurs ont été définitivement interdits d’accès à l’hôpital. Les responsabilités au niveau du personnel ont été situées et des sanctions prises.

Au terme de son intervention, il note également que les concertations continuent afin de redéfinir les conventions avec ces écoles et de veiller à la rigueur dans l’accomplissement des tâches du personnel. ‘’Nos sincères excuses, une fois de plus », a dit Dr Kassogué, DG hôpital Tombouctou. 

Par ailleurs, à l’hôpital Gabriel Touré de Bamako, depuis quelques jours certaines informations circulent sur les réseaux sociaux selon lesquelles, il y aurait un manque d’eau à la morgue dudit hôpital. Malgré la Somagep et trois forages à l’hôpital dont un réalisé par l’ONG Alfarouk pour la morgue spécialement des usagers sont obligés depuis plusieurs jours d’amener leurs dépouilles mortelles.

D’autres faits sont également présents dans nos hôpitaux. Il s’agit des comportements de certains chefs qui menacent, plongent la mission de l’hôpital et aussi désespèrent les patients lorsque tout devient une affaire à l’intérieur de l’hôpital. 

Certains travailleurs ont réagi afin de dénoncer cette situation dans nos hôpitaux. Car presque tous les hôpitaux du Mali seraient concernés par cette situation. Toutefois, la mission est de prendre soin des patients et si d’autres faits sont pratiqués dans les hôpitaux, cela va à l’encontre du bon sens.

Lassana SOW

Source : LE COMBAT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct