Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Hommage à ADAM THIAM : Oh, ADAM ! Pardon ! Reposes en paix !

De son lit d’hôpital, ADAM THIAM coordonnait encore mes activités en toute discrétion, avec loyauté, envers le Ministre Secrétaire Général,  le Dr Kalilou DOUMBIA.

Le vendredi 12 mars à 18h14, de son lit d’hôpital il continuait de coordonner les activités de sa structure avec sincérité et dévotion. Il a oeuvré à la cohésion entre le personnel de la plateforme de rédaction des textes pour la Cellule de communication et des relations publiques et les résultats commençaient déjà à porter fruit.

Il a été au delà des relations professionnelles un frère à l’écoute de son personnel. On sentait qu’il était proche de ses collaborateurs.

On retient de l’homme un patron très méticuleux quand il s’agit du  travail et très humain quand il s’agit d’être à l’écoute de son prochain.

Mon dernier message en date d’hier jeudi 18 mars 2021 à 8h25mn disait : « Bonjour Monsieur THIAM. Prompt rétablissement et qu’Allahou Soubhana Wa t’Allah,  veille sur vous! Amen. »

Hélas ! Il n’a pas pu le lire, le destin tragique est passé par-là.

En début de soirée,  j’ai appris avec une profonde tristesse que Adam Thiam est rappelé à Dieu, Allahou Soubhana Wa t’Allah notre Seigneur, notre Créateur, l’Omniscient et l’Omnipotent vers qui chacun de nous retournera tôt au tard .

Quel homme ! Bien de cœur !  Une compagnie agréable !  Très simple et humble !  ADAM THIAM m’avait mis en confiance après ma traversée du désert. « Madou’s, il faut avancer, je vais réparer l’injustice car je n’aimerais jamais que mes enfants soient victimes d’actes d’injustice par ma faute. Je vais t’amener chez le Secrétaire Général afin que tu reviennes vite », me disait-il toujours. Paix à son âme !

Ce jour-là,  il m’a pris par la main,  tel un cadet sous la conduite de son aîné, se promenait avec moi dans les couloirs du palais présidentiel de Koulouba. Il m’a d’abord présenté à M. Samir Nama, le Chef protocole du Chef de l’Etat BAH N’DAW,  ensuite à M. Louis Cheick Sissoko du protocole présidentiel, puis à l’équipe de reportage de l ‘ORTM qui devait accompagner le chef de l’Etat BAH N’DAW dans ses déplacements à Nouakchott et à N’Djamena pour le Sommet du G5-Sahel. Partout il me présentait aux uns et aux autres, sa question était : « Vous connaissez Madou’s ? », Et de poursuivre : « Il était là, il va revenir, ici, pour nous aider comme il sait le faire ».

Pour concrétiser sa promesse,  Kôrô THIAM (Paix à son âme) m’a fait monter dans sa voiture de liaison, direction chez le Ministre Secrétaire Général, à qui il me présente et lui dit qu’il est pressé que je reprenne service. En sortant de chez ce dernier, il m’a présenté à un grand journaliste international.

La veille de son voyage avec  le Chef de l’Etat à N’Djamena, il m’avait instruit : « Madou’s, apporte vite les décisions par lesquelles on t’avait injustement frappé. En plus, je t’informe que ma fille se marie le week-end. »

Entre-temps comme un signe annonciateur d’un malheur, j’ai constaté que la vitre de sa voiture était brisée dès suite d’accident que lui-même  ne parvenait à expliquer.

Que sommes-nous sur cette terre? Qui sommes-nous ? En forme la veille, la santé dégradée le lendemain, puis le destin tragique vient sonner le glas le surlendemain !

ADAM THIAM, le Journaliste, le chroniqueur africain, tant sollicité des grandes chaînes internationales d’informations, ADAM THIAM, l’analyste des grands dossiers africains et internationaux sur les plateaux de télévision nationale et internationale,  ADAM THIAM, le grand spécialiste de l’Union africaine, ADAM THIAM, le consultant de nombreuses grandes institutions financières africaines, ADAM THIAM, le Conseiller technique en charge de la Cellule de communication et des relations publiques de la Présidence de la République du Mali, ADAM THIAM, l’écrivain des discours présidentiels , l’homme aux larmes faciles et au cœur sensible, ADAM THIAM, l’homme bien et juste,  ADAM THIAM, le Chevalier de l’ Ordre national du Mali est parti pour de bon avec son cerveau en diamant, sa langue et sa voix douces, sa plume des hommages et des discours présidentiels.

ADAM THIAM, dont j’attendais avec patience le retour de son lit d’hôpital pour recevoir enfin et désormais savoir mes tâches professionnelles pour lesquelles il avait fortement sollicité mon retour auprès de lui au sein de la Cellule de communication et des relations publiques……

Kôrô THIAM, je manque de mots pour te qualifier. Ton voyage sans retour me réduit à néant. Je suis impuissant, aphone ! Que faire ! Que faire !

Tu as quitté ce monde bas ! Loin de cette terre des humains, tu demeures dans mon cœur. Mais, que le Tout-Puissant t’accueille auprès de son Trône.

Je serais ingrat envers toi si je ne témoignai pas de cela avant ton repos éternel à l’au-delà. Certes je ne pourrais pas tout témoigner ici,  mais Dieu le sait et tes collègues de la Cellule de communication,  le savent.

On te regrette déjà….

” Toute âme goûtera à la mort”. Dors en paix KORO THIAM.

Le Mali perd un piston de sa presse et l’Afrique perd une mémoire surhumaine.

Repose en paix, l’homme bien ! Indéfiniment !

Crédit photographie : Madou’s

Mamadou Camara dit Madou’s

 Secrétariat général de la présidence de la république du Mali

Cellule de la communication et des relations publiques

Source: Le 22 Septembre- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct