Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

GESTION DES LOGEMENTS SOCIAUX PAR L’OMH: Carton jaune de l’ODDLM

La gestion des logements sociaux du Mali par l’Office Malien de l’Habitat (OMH) est très floue, selon les demandeurs de logements sociaux à Bamako et partout d’ailleurs au Mali. 

Depuis la publication de la liste des bénéficiaires des 5928 logements sociaux de la première tranche des 12566 unités en mai 2019, l’Office Malien de l’Habitat  (OMH) n’a, jusqu’à pas aujourd’hui demandé le dépôt  de dossiers pour la 2ème  tranche des 12566 unités et veut attribuer  les maisons sur la base des anciens dossiers déposés depuis 2018.

Cette situation est fortement décriée par l’Organisation de Défense du Droit au Logement au Mali (ODDLM). Pour elle, les logements sociaux appartiennent aux peuples du Mali donc ‘’nous exigerons qu’on donne la chance à tous les Maliens et Maliennes, de l’intérieur comme de l’extérieur de postuler et à faire leur demande de logement qui est un droit pour tous, et que nous défendrons avec force. Les logements sociaux sont un patrimoine de l’Etat du Mali, pas de l’OMH ni de cette commission corrompue, manipulée et dirigée par Issa Guindo. Il n’est un secret pour personne que sa nomination à la tête de cette commission alors qu’il n’est ni travailleur de l’OMH ni du département de tutelle, procède d’une politisation du dossier par l’ancien régime dont il est ténor.  Il se dit qu’il continuerait à faire des attributions de façon clandestine à 1 million de F CFA par logement  en complicité avec l’OMH (DG Sékou Demba, service juridique Koutta Touré, signataire des notifications)’’.

L’ODDLM va plus loin et met en garde l’OMH ‘’contre une pratique méconnue  du département de l’Habitat. « Tout démenti fera l’objet de publications de nos preuves attestant la dite pratique, la même commission corrompue a préétabli une liste avant la mise en place du gouvernement de transition et serait dans la dynamique de convaincre le nouveau ministre de l’habitat Dionké Diarra à publier leurs bêtises alors que la population n’a pas fait de dépôts  de dossiers soit disant 2ème tranches’’.

L’organisation signe et persiste, ‘’dans la défense des droits aux logements du Mali, nous avisons et nous défendrons tous nos droits de façon très légitime, et nous exigeons la dissolution pour faute de transparence, de cette commission de manipulateurs corrompus dirigée par Issa Guindo qui veut prendre en otage tout un peuple’’.

M D NOTRE VOIE 

Source: Le Combat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct