Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Emploi : KITS DE DÉMARRAGE DES ACTIVITÉS POUR 2400 JEUNES

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, a présidé jeudi dernier à Koulikoro, la cérémonie de remise de kits de démarrage aux 2400 jeunes du Projet « l’Emploi crée des opportunuité ici au Mali » (EJOM). C’était en présence du gouverneur de la Région de Koulikoro, le colonel major Mamari Camara. On notait également la présence du directeur général de l’APEJ, des représentants du consortium chargé de la mise en œuvre du projet (SNV, WASTE, ICCO APEJ), du président du conseil national de la jeunesse, des formateurs du Projet, de nombreux invités et des bénéficiaires venus de Kayes, Koulikoro, Gao et du district de Bamako.

Cet ambitieux projet a été formulé dans le cadre d’un partenariat entre le gouvernement et l’Union européenne afin de réduire considérablement les conséquences de la migration irrégulière dans un contexte marqué par la persistance des diverses crises à travers le monde, a rappelé le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne. Lancé en septembre 2017, il a comme objectif de contribuer au développement des opportunités  économiques et à la stabilité sociale dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Gao et le district de Bamako à travers l’horticulture, la gestion des déchets, l’agro-alimentaire et l’artisanat utilitaire. Son coût global est de 13 milliards Fcfa financés par l’Union européenne, l’ONG S NV et le département de tutelle à travers l’APEJ.  Environ 8620 jeunes seront les bénéficiaires directs sur une période de quatre ans, 20 fermes horticoles seront créées et gérées par des coopératives. Compte tenu du fait que l’une des problématiques de l’emploi des jeunes réside dans leurs faibles capacités techniques d’entreprendre, le projet organise depuis avril 2018 des sessions de formation par cohorte de 2400 jeunes en gestion d’entreprises et compétences. Ainsi 1447 jeunes ont été formés sur ledit module et les 953 autres seront formés d’ici la fin de l’année, a promis le ministre Koïta. Des kits de démarrage ont été accordés aux bénéficiaires avec à terme 400 PME créées, dont 150 dans le secteur de l’horticulture, 100 dans la gestion des déchets solides, 50 dans l’agroalimentaire et 100 sélectionnés dans le secteur de l’artisanat utilitaire, a souligné M. Koïta.Cette remise de kits est une étape déterminante du projet au cours de laquelle les bénéficiaires ont reçu une subvention de 300.000 Fcfa. Les 400 meilleurs gestionnaires auront la faculté d’accéder au financement complémentaire, dont le montant varie entre 750.000 à 7,5 millions Fcfa selon la nature de la PME. Le porte parole des bénéficiaires, Lassine Coulibaly et le président du conseil national de la jeunesse, Souleymane Satigui Sidibé, ont tous chaleureusement remercié l’Etat et ses partenaires qui viennent de leur offrir l’ opportunité de s’épanouir dans leur pays et d’éviter les pièges de l’immigration clandestine et d’éradiquer le chômage.

Pour le maire de Koulikoro, Eli Diarra ce projet sera une réponse à ces nombreuses difficultés, dont le chômage qui se révèle être une préoccupation pour le gouvernement, mais encore plus pour les autorités locales. Le chef de file des partenaires Amadi Coulibaly de la SNV a salué et remercié l’APEJ pour son initiative. « J’ose espérer que tous les jeunes bénéficiaires en prenant la mesure de ce projet s’investiront résolument pour faire de cet accompagnement une véritable opportunité afin d’améliorer leurs conditions de vie et de contribuer au développement de notre pays», a-t-il souhaité.

Amadou MAÏGA

AMAP-Koulikoro

L’Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct