Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

EMBARGO CONTRE LE MALI: LE PARTI DE LAURENT GBAGBO DÉNONCE UNE INSTRUMENTALISATION DE LA BECEAO.

Dans une déclaration en date du 11 janvier 2022, le Parti des Peuples Africains de la Côte d’Ivoire de l’ancien Président Laurent Gbagbo exprime son soutien au Mali et trouve excessives et impertinentes les sanctions de la CEDEAO.

C’est un soutien de taille que le Mali vient de bénéficier. Le tout nouveau parti politique  de l’ancien Président Ivoirien SEM Laurent Gbagbo réaffirme son soutien au peuple malien durement frappé par les sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA.

En effet, dans une déclaration signée par le porte-parole du parti, l’ancien ministre Justin Katinan Koné, le Parti des Peuples Africains de la Côte D’Ivoire (PPA-CI), tout en reconnaissant la violation du protocole additionnel A/SP1/12/01 de la CEDEAO par le Mali, affirme que la crise de notre pays est consécutive au recul de la démocratie dans l’espace communautaire les 10 dernières années. C’est pourquoi, le parti s’interroge sur la pertinence des lourdes mesures coercitives prises contre le Mali.

Entre outre, le parti de Laurent Gbagbo a exprimé son inquiétude sur l’instrumentalisation des banques centrales, notamment la BECEAO à des fins de règlement de crises politiques internes.

Quant au recours à la force comme annoncé  au point  5 du communiqué, le PPA-CI  émet de fortes réserves sur cette initiative surtout dans le contexte  malien. « Le cas particulier du Mali, où les forces de défense et de sécurité font face à la guerre que leur imposent les groupes djihadistes, déclarer une autre guerre à ces forces n’est qu’une (…)

DEMBA KONTE

Source: NOUVEL HORIZON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct