Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

DECLARATION DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION (CNT) RELATIVE AU RETRAIT DU MALI DU G5 SAHEL

Le Conseil National de Transition a pris acte de la décision du Gouvernement de la République du Mali de se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, à travers le Communiqué n°030 du 15 mai 2022.

 

– Considérant que depuis sa création à Nouakchott en 2014, le Mali a participé à toutes les réunions des organes et instances du G5 Sahel ;

– Considérant que le Mali a toujours affirmé son engagement et son soutien total aux divers efforts visant à relever les défis sécuritaires et de développement auxquels l’espace sahélien est confronté ;

– Considérant que la persistance de l’insécurité dans la bande Sahélo-saharienne avait incité les Parlements des pays du G5 Sahel, à persévérer dans la voie d’une coopération interparlementaire plus dynamique ;

– Considérant que cette exigence avait conduit à la création du Comité Interparlementaire G5 Sahel (CIP-G5 Sahel) en 2018 dont le Mali est membre fondateur ;

– Considérant que dès lors, le Parlement Malien a constamment démontré sa détermination à cheminer, sans réserve, avec les Assemblées nationales des pays sahéliens pour renforcer ce mécanisme de coopération dans le but d’accompagner les initiatives régionales en matière de paix, de sécurité et de développement ;

– Considérant que le Parlement malien a régulièrement participé à toutes les rencontres du CIP-G5 Sahel dont la dernière fut la 2ème Assemblée plénière du Comité Interparlementaire du G5 Sahel tenue à Bamako du 5 au 9 juin 2021

– Considérant que la 8ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel aurait dû consacrer la présidence en exercice du Mali

– Considérant que la situation politique nationale actuelle de notre pays ne saurait justifier la violation des textes constitutifs de l’organisation sous régionale singulièrement en ce qui concerne la présidence tournante du G5 Sahel ;

– Considérant qu’en réaction le Gouvernement du Mali a décidé le 15 mai 2022, de se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris sa Force conjointe ;

PAR CONSEQUENT, LE CONSEIL

NATIONAL DE TRANSITION

Déplore la position de l’organisation sous régionale visant à isoler le Mali et l’empêcher de prendre la présidence du G5 Sahel ;

Dénonce le non-respect des textes de l’Institution par les autorités du G5 Sahel ;

– Se félicite de la décision courageuse du Gouvernement du Mali  de se retirer des tous les organes et instances du G5 Sahel ;

– Exhorte le Gouvernement à poursuivre ses actions en faveur des Forces Armées Maliennes dans leur mission régalienne de défense du territoire national et de sécurisation des personnes et de leurs biens ;

Décide de se retirer sans délai du Comité Inter Parlementaire du G5 Sahel et de notifier cette décision à son Président en exercice ;

– Encourage et soutient Son Excellence Le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, dans ses efforts de sauvegarde de la dignité de notre pays, l’unité nationale et la cohésion du peuple malien.

Fait à Bamako, le 16 mai 2022

Le Président Malick DIAW

Commandeur de l’Ordre national

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct