Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise du Nord : qu’en pensent les autorités des “travaux de bornage entre l’État de l’Azawad et l’État malien’’ ?

Le président de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), Sidi Ibarhim Ould Sidati annonce le démarrage effectif des travaux de bornage entre l’État de l’Azawad et l’État malien. Une décision qui prend effet à compter de sa date de publication, le mardi 2 février 2021.

 

« Afin d’éviter tous les conflits d’intérêts », le président du CMA a, dans la décision N°013/Pdt CMA, annoncé « le bornage de l’État de l’Azawad et de l’État du Mali ». Une décision qui, à son article 2 précise « l’interdiction de toutes les opérations militaires sans l’accord préalable de l’État de l’Azawad et ses partenaires (Barkhane et MINUSMA) », qui, estime le CMA, ont fourni des efforts pour leur « indépendance ».

Par ailleurs, à son article 3, il est indiqué que la décision prend effet à compter de sa date de signature (2 février) et sera enregistrée et publiée partout où besoin sera ».

En rappel, depuis environ une décennie maintenant, l’État du Mali fait face à une guerre terroriste dans sa partie nord. Dans ce conflit armé imposé par les fous de Dieu, certains groupes basés au Nord (Kidal) réclament l’indépendance de cette partie du territoire. On se souvient qu’un chef militaire de la force française Barkhane en recevant les autorités maliennes à Kidal, avait souhaité la bienvenue à ses dites autorités et aux autorités du Nord comme si l’État malien était divisé, suscitant l’indignation au sein du peuple malien voire de l’option internationale.

Source : LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct