Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise à Total-Mali: l’heureux dénouement

Le Comité syndical de total Mali-SA, conformément à la réglementation en vigueur dans le pays, avait décidé d’observer un sit-in sur les lieux de travail pour compter de ce 1er mars jusqu’à la satisfaction effective et totale de ses revendications, notamment l’augmentation salariale de 15% pour l’ensemble du personnel et cela depuis 2019. Selon nos sources, depuis avant-hier mardi, la Direction a accepté d’accéder à cette revendication. Cet accord marque par conséquent la fin du sit-in qui avait considérablement perturbé le travail au niveau de la Direction générale de la société à Bamako.

 

Cette crise qui a trouvé un heureux dénouement avait son origine dans la non-application d’un Protocole d’accord signé le 1er novembre 2019 entre le Comité syndical et la Direction générale de Total Mali-SA prévoyant une augmentation de salaire de 15% pour les cadres et 20% pour les autres catégories. L’accord dit : ‘’pour donner suite à la doléance du Comité syndical, la Direction Générale a fait une proposition qui est actuellement en étude au niveau de la Direction des Ressources Humaines Afrique. Cette proposition se situe dans l’ordre de 15% pour tous les collaborateurs présents sans distinction de catégorie. La Direction Générale a promis de faire tout ce qui est possible à son niveau afin qu’une solution soit trouvée en Avril 2020. Elle s’engage donc à faire des feedbacks réguliers sur l’évolution du dossier transmis au siège’’
En fait de feedbacks réguliers, c’est le silence de la Direction Générale que le Comité syndical rencontrait. La preuve : le 28 décembre 2020, le Comité syndical de Total Mali-SA adressait cette lettre de relance au Directeur général qui disait : ‘’nous n’avons pas reçu de réponse par rapport à notre courrier NCS/TM15-12-2020/02AK du 15 décembre 2020. Nous nous permettons donc de vous relancer sur le sujet en espérant avoir une réponse’’.
Il y avait-il une réelle volonté de la Direction Générale de désamorcer cette crise ? En tout cas, ce sit-in de quelques jours a été déterminant dans la satisfaction d’une revendication qui remontait à 2019, à savoir une augmentation salariale de 15% pour l’ensemble des travailleurs.

PAR B.D.

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct