Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coronavirus : 5 mesures du gouvernement pour « prévenir la maladie »

Conseil supérieur de la défense nationale ce mardi 17 mars 2020 à Koulouba : le gouvernement malien adopte une série de mesures visant à prévenir la pandémie du Coronavirus. Parmi ces mesures la fermeture des écoles privées et publiques et la suspension des vols commerciaux en prévenance des pays touchés. Au cours de ce Conseil de défense, le président IBK a aussi annoncé une enveloppe de plus de six milliards de francs CFA pour la mise en œuvre de ce dispositif.

 

« Ces dispositions visent à protéger le pays contre la pandémie du Coronavirus », explique le chef de l’Etat, qui a présidé ce Conseil supérieur de la défense nationale.
Au total cinq mesures ont été adoptées. Parmi celles-ci, la suspension des ateliers, des colloques, des séminaires, des meetings populaires, des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante (50) personnes, jusqu’à nouvel ordre. Mais réserve est faite du respect des gestes-barrières, c’est à dire les mariages, baptêmes et funérailles. Ces mesures seront mises en vigueur dès ce jeudi 19 mars 2020, précise le communiqué.
A ces mesures s’ajoute également la décision de la « fermeture jusqu’à nouvel ordre des boites de nuit et bars dancings ». Pour les rassemblements à caractère religieux, « le gouvernement engagera incessamment des consultations avec les responsables du Haut Conseil Islamique, de la Ligue des Imams, des Eglises Catholiques et Protestantes ainsi qu’avec d’autres autorités religieuses et cultuelles du Mali. » L’objectif, explique le communiqué est de convenir des mesures appropriées pour assurer la santé des fidèles.
« Bien qu’aucun cas de COVID-19 n’ait été enregistré au Mali à ce jour, le risque d’introduction de la maladie est réel et même très élevé », estime le Conseil Supérieur de la Défense Nationale. A ces mesures, s’ajoutent les dispositions déjà prises par le gouvernement dans le plan d’actions de prévention et de réponse à l’épidémie à Coronavirus initié par le ministère de la santé. Ce plan a été budgétisé à cinq milliards cent seize millions neuf cent cinquante-cinq mille franc CFA.
Il faut ajouter que ces mesures sont annoncées au moment où plusieurs pays frontaliers du Mali, dont le Sénégal, le Burkina Faso, l’Algérie, sont touchés par la maladie.

Studio Tamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct