Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Convention d’entretien routier au titre 2021 : Une enveloppe globale de plus de 3 milliards FCFA

La salle de conférence du ministère des Transports et des infrastructures a abrité, hier 30 mars 2021, la cérémonie de signature des conventions de financement et de maîtrise d’ouvrage déléguée relatives au programme d’entretien des routes d’intérêts régional, local et communal au titre de 2021.

 

Cette rencontre a été co-présidée par des ministres des Transports et des infrastructures et de l’Administration territoriale et de la décentralisation, respectivement, Makan Fily Dabo et le Lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga. C’était en présence du directeur général de l’AGEROUTE, Sékou Kontaga et de plusieurs présidents des conseils régionaux du pays venus pour la circonstance.
Pour le ministre Malan Fily Dabo, l’année 2021 marque un tournant très important dans la gestion des infrastructures routières. Ce processus de décentralisation, selon lui, est entamé par le gouvernement du Mali depuis des années de 1990, et a abouti, concernant son département, à l’adoption du décret n°2018-0234/P-RM du 06 mars 2018 fixant le détail des compétences transférées de l’État aux Collectivités territoriales en matière des infrastructures routières. Avant de préciser que cet évènement fait suite à la réunion annuelle des services des routes, tenue à Bamako les 3, 4 et 5 décembre 2020, à l’issue de laquelle le transfert de l’entretien des routes régionales, locales, communales aux collectivités, a été réaffirmé.
A l’en croire, ces programmes annuels des travaux d’entretien courant des routes de l’exercice 2021 couvrent l’ensemble des régions du Mali et portent sur un réseau routier total de 4 780 km, dont 353 km de routes bitumées, soit 7,38℅ et 4 427 km de routes en terre, soit 92,62%. Et tout cela, précise le ministre Dabo, s’élève à un montant total de plus de 3,7 milliards de FCFA.
A ses dires, la construction et l’entretien des routes d’intérêt régional, local, et communal relève désormais des compétences des présidents des conseils régionaux et des autorités intérimaires. A ce titre, indique-t-il, il a invité ces représentants locaux avec le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation à l’utilisation optimale et rigoureuse des ressources financières, qui leur seront transférées, à travers cette signature de conventions de financement.
« Vous avez la lourde responsabilité de gérer le réseau routier relevant de votre compétence. C’est une nouvelle aventure, un nouveau challenge, une expérience nouvelle. Je demeure convaincu que vous comblerez les attentes des populations, que vous porterez haut ce nouveau flambeau et que des résultats tangibles seront obtenus sur le terrain…» a-t-il déclaré à l’endroit des présidents des conseils régionaux et des autorités intérimaires.

Lamine BAGAYOGO

Source : Mali Horizon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct