Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Contribution : Niono, notre fierté

Un cercle composé de douze communes, zone agricole d’excellence, grenier du Mali, qui depuis des temps est sous menace djihadiste.

Le contrôle de ces localités échappe aux autorités même avec la présence de quelques hommes en uniforme de par beaucoup de difficulté dû à l’état du terrain

Depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux, le constat est amer.

Amer du fait que des activistes, des journalistes par circonstance qui se disent soutiens de Assimi ou de Choguel courant derrière des miettes se disant dans la plus part des cas que :” Je suis le premier à publier ou à donner l’information *

De quelle information ?

La vraie ou la fausse ?

Là sont les questions

N’ayant aucun contact avec les acteurs sur le terrain.

Ne connaissant rien de la réalité du terrain.

Voilà des bourreaux qui tuent plus qu’ils n’informent.

Des bourreaux qui compromettent les autorités plus qu’ils les aident (ou les soutiennent ).

En voilà des personnes qui sont pires et plus dangereuses que les djihadistes et les terroristes

Qui tantôt

Nos avions ont fait tant nombre de bombardements, tuant tels nombres de djihadistes ou terroristes alors que rien de tout cela n’est vrai.

Pourquoi tous ces mensonges et pour quelle fin ?

Juste pour nous divertir et nous manipuler pour créer la peur en nous, afin de ne pas avoir le courage et la force de faire face aux ennemis

Ces soit disants activistes, vidéomen et journalistes journaleux font la communication des djihadistes en diffusant même les images des atrocités qu’ils commettent

L’heure est à la retenue et de sortir de ce dont vous n’avez aucune maîtrise ou connaissance.

Qui le veut n’est pas : journaliste, communicateur, informateur, analyste, chercheur ou expert pour distribuer ce qui est vrai et bien réfléchi

N’écrivez pas ou parlez parce que vous pouvez mais parce que vous maîtrisez ce que vous devez écrire et dire

C’est ainsi que la RADIO MILLE COLLINES a détruit le RWANDA

Ma seule force est d’écrire pour alerter, afin que les autorités fassent tout ce qui est de leur pouvoir à dire à leurs soit disants soutiens d’arrêter de publier ou de raconter des fausses informations sans source qui pourront être à la base de beaucoup de maux dont personne ne souhaite en votre encontre chères autorités de la transition

Notre devoir est de contrôler, dénoncer, critiquer et proposer pour aider les autorités à réussir une transition inclusive, apaisée et consensuelle

AN KO MALI

Mohamed Mamata Touré

Source: 22 Septembre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct