Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Contestations sociales: le HCC invite les acteurs à privilégier le dialogue

C’est en présence du Premier Ministre, Moctar OUANE, que le Président du Haut conseil des collectivités (H.C.C.), Mamadou Satigui DIAKITE, a présidé l’ouverture solennelle de la deuxième session statutaire de son institution au titre de l’année 2021. Cette session ordinaire qui durera du 3 mai 2021 au 1er juin 2021 a comme ordre du jour : le renouvellement du bureau du H.C.C.; l’examen des dossiers soumis par le Gouvernement pour « avis »; les questions diverses.

 

Outre le PM, cette cérémonie solennelle a enregistré la présence du Président du C.N.T. ; du Doyen du corps diplomatique au Mali ; de l’ambassadeur de l’Union Européenne, chef de file des P.T.F.; du ministre la Réconciliation nationale ; des présidents des autres institutions ; du gouverneur du district de Bamako.
A l’entame de ses propos, le Président de l’auguste assemblée a fait observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires des attaques terroristes et des affrontements intercommunautaires.
Cette première session de 2021 du H.C.C., a-t-il fait constater, se tient à un moment très difficile pour notre pays qui traverse une triple crise sécuritaire, politique et sanitaire.
Concernant la crise sécuritaire, le Président DIAKITE a exprimé le soutien et les encouragements du H.C.C. aux Forces armées, de défense et de sécurité, à toutes les Forces militaires et sécuritaires sur le terrain. Aussi a-t-il invité les populations à plus de vigilance et de collaboration.
Quant à la crise politique, dit-il, elle commande aussi à chacun de nous de sacrifier l’intérêt personnel pour l’intérêt général. C’est-à-dire ‘’aimer notre pays’’, a-t-il affirmé.
De même, la crise sanitaire, communément appelée pandémie du Coronavirus exige aussi de chacun de nous le respect strict des mesures barrières édictées par les autorités.
Faisant le tour de l’actualité nationale, Mamadou Satigui DIAKITE, a salué, tour à tour : l’installation, le 7 décembre 2020, du Conseil National de Transition (C.N.T.); la présentation du Plan d’action Gouvernemental de la Transition devant le C.N.T. ? le 20 Février 2021 ; ainsi que la mise en place, le 31 mars 2021, du Comité d’Orientation Stratégique(C.O.S.). Également, il s’est réjoui de la fixation du Chronogramme des élections générales.
Au passage, il a félicité le Gouvernement, à travers son chef, pour tous les efforts consentis dans le cadre de l’appui à la résistance des victimes de la faim et de l’inconfort socio-économique inhérents à la guerre qui nous est imposée par les forces du Mal. Mais aussi pour les dispositions prises pour contrer la pandémie du Coronavirus et pour éradiquer la Grippe aviaire découverte dans certaines exploitations avicoles dans les régions de Koulikoro, Sikasso et dans le District de Bamako.
«Nous saluons également les mesures prises par le Gouvernement contre la vie chère et contre la spéculation des prix des denrées de première nécessité, notamment en cette période de Ramadan», a-t-il remercié.
Les contestations sociales constituent de véritables inquiétudes pour le Haut Conseil des Collectivités qui invite le Gouvernement et tous les acteurs à privilégier le dialogue pour le Mali.
Aussi, il a profité de l’occasion pour féliciter et adresser les vifs remerciements du H.C.C. aux Partenaires Techniques et Financiers qui accompagnent les Collectivités Territoriales du Mali dans leurs efforts de développement.
En intersession, a-t-il fait savoir, le H.C.C., en plus de ses activités quotidiennes, a organisé, à l’occasion de la célébration le 5 Avril 2021, à l’occasion de son 19e anniversaire à Kangaba, un atelier sur un sujet d’actualité brûlante, à savoir l’orpaillage au Mali. Cet atelier, dit-il, a été sanctionné par des recommandations pertinentes que le H.C.C. se fait le devoir de faire parvenir au Gouvernement.
Au cours de cette session, il est également prévu deux ateliers dont le premier porte sur la validation du Guide pour la promotion du Développement Economique Local et Régional (DEL/DER), dans le cadre du partenariat entre le Haut Conseil des Collectivités et l’Association des Municipalités du Mali (A.M.M.). Quant au second, il a pour thème ‘’Réconciliation nationale et Cohésion sociale : Rôles et Responsabilités des Collectivités Territoriales’’.
Avant de terminer, il a exhorté ses collègues conseillers nationaux et cadres de l’Institution à beaucoup de disponibilité et de promptitude pour faire des propositions pertinentes dans la perspective du renforcement de la décentralisation et de la démocratie.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct