Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

‘’CLINIQUE DE L’AMITIE’’ A KALABAN-COURA : L’amateurisme et le mercantilisme comme normes

La Clinique de l’Amitié, située à Kalaban-Coura ACI, dans la commune V du district de Bamako, n’est plus un espoir pour les patients, mais plutôt un cauchemar. Entrer dans son enceinte et ressortir vivant est comme une résurrection aux yeux de la population locale. Elle est devenue un véritable mouroir.

En commune V du district de Bamako, la clinique de l’Amitié brille n’a pas bonne presse. Car, rares sont des patients qui se remettent une fois entrés dans ladite clinique, selon les habitants du quartier.

En effet, la clinique de l’Amitié est décriée partout par la population de la commune V du district de Bamako pour sa mauvaise prestation. Négligence et manque de personnel qualifié sont ses caractéristiques, selon nos investigations. Certaines de nos sources vont plus loin en affirmant que rien n’est normal dans cette clinique. Elles tirent la sonnette d’alerte et invitent l’Etat à prendre ses responsabilités.

Il nous revient que chaque semaine, des patients meurent comme des mouches dans cette clinique. Des sources concordantes évoquent aussi que cette clinique manque de matériels. Aujourd’hui, la clinique est devenue un cauchemar pour les habitants de la commune V qui ne veulent plus en entendre parler. Car, son nom signifie pour beaucoup d’entre eux la mort.

Au cours de nos enquêtes, plusieurs personnes ont témoigné le calvaire qu’elles ont vécu dans cette clinique avec leurs malades. « Les patients sont laissés à leur sort faute de médecins qualifiés », soutiennent-ils. Ils interpellent l’Etat à prendre des mesures idoines pour faire face à cette situation. Car, disent-ils, on ne doit pas s’amuser avec la vie des humains.

A en croire nos sources, ce sont les femmes enceintes qui payent le lourd tribut. « Quand tu amènes ta femme dans cette clinique pour un accouchement, il faut beaucoup prier pour sa vie », révèlent certaines de nos sources. Selon elles, beaucoup d’époux ont perdu leurs femmes à la clinique de l’Amitié. Elles ajoutent que le maitre du jeu à la clinique de l’Amitié, c’est l’argent. « Tout ce qui intéresse le personnel médical dans cette clinique, c’est l’argent », laissent entendre nos sources.

Nous avons essayé de  rencontrer le promoteur de cette clinique pour savoir sa version des faits, mais sans succès.

Il faut noter qu’il y a plusieurs cliniques comme celle de l’Amitié. L’Etat doit prendre sa responsabilité pour réguler ce secteur. Car, beaucoup de cliniques privées à Bamako comme à travers le pays ne répondent pas aux critères sanitaires. C’est de l’anarchique totale dans ces cliniques. En tout cas, selon nos dernières informations, les habitants de la commune V projettent de marcher contre la clinique de l’Amitié et certaines cliniques privées de la place.

Affaire à suivre.

Lassi Sanou

Source: Journal Le Démocrate- MALI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct