Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CHU DU POINT-G : La 41ÈME session du conseil d’administration penche sur l’amélioration du plateau technique malgré les contraintes financières

Dans la matinée du lundi 18 mars 2019, la grande salle de conférence du CHU du Point-G a abrité la 41ème session de son conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de Madame Niaré Nana Kadidia Diarra, présidente du dudit Conseil. Elle avait à ses côtés, M Moussa DIAWARA, Conseiller Technique au ministère de la santé et de l’hygiène publique (MSHP), le Pr. Ilo Bella DIALL, directeur Général du CHU du Point-G ainsi que les administrateurs.

 

Les points inscrits à l’ordre du jour étaient l’examen  et l’adoption du procès-verbal de la 40ème session ; Le point d’exécution des recommandations de la 40ème session ; l’Examen et l’Adoption du Rapport d’Activité au titre de l’exercice 2018 ; l’Examen et l’Adoption du Projet de Budget 2019 ainsi que les Divers.

Pour camper le décor de la cérémonie, le Dr Bréhima A. DIALLO, Directeur Général Adjoint du CHU Point G sur autorisation de la Présidente du CA a fait le rappel du décret n°2017/0939/P-RM du 27 Novembre 2017 portant nomination des membres du Conseil d’Administration de l’hôpital.

Dans ses mots de bienvenue le Directeur Diall dira que sa structure traverse une période difficile. Tout en mettant l’accent sur la situation financière aggravée avec les différentes coupes budgétaires intervenues l’année dernière en cours d’exercice qui n’ont permis au CHU de reprendre son essor souhaité. Au dire du N°1 du CHU du Point-G, le budget proposé au titre de l’année 2019 n’est pas à hauteur de souhait pour faire face à tous les défis.

Selon le DG Diall, depuis plusieurs décennies le CHU se trouve être confronté à un certain nombre de difficultés. Il s’agit notamment: l’approvisionnement permanent et régulier en eau et en électricité ; l’insuffisance en ressources humaines surtout en personnel infirmier ; la vétusté du plateau technique ; le manque de maintenance des équipements et infrastructure. En plus de quoi, il mettra l’accent sur la crise syndicale qui a secoué le CHU du Point G pendant longtemps. ‘’Ces perturbations qui ont commencé en Mai 2018 ont paralysé des jours durant les activités de l’Hôpital et se sont caractérisés  par des actes de séquestration et de vandalisme’’, a-t-il laissé entendre. Et de conclue en proposant de faire le redémarrage effectif du plateau technique de l’hôpital pour le bien-être des populations.

Pour ce qui la concerne, la Présidente du conseil d’administration, elle a invité les administrateurs  à faire un examen judicieux des documents soumis à leurs appréciations et de faire des propositions pertinentes pour le  bon fonctionnement du CHU du Point-G. ‘’Je demande à tout un chacun de faire des bénédictions pour une paix durable à l’Hôpital et pour tout le pays en générale’’, a-t-elle fait entendre.

A la lumière des échanges, le rapport d’activité et l’état d’exécution du budget au 31 décembre 2018 ont été adoptés. Pour ce qui concerne le projet de budget qui a été adopté pour 2019, il est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de cinq milliard huit cent soixante million cinq cent quatre-vingt-seize mille cinq cent quatre-vingt-dix-huit franc CFA (5.860.596.598 F CFA). Dans les divers, les administrateurs ont mis l’accent sur le programme d’urgence gouvernementale, l’ouverture et la fonctionnalité de l’Unité de Procréation Médicalement Assistée, l’amélioration de la prise en charge des cas de cancer…

Dognoume Diarra

Le Confident

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct