Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat national : Le classique Djoliba-Stade malien a tenu toutes ses promesses

C’est le troisième match nul consécutif entre les deux équipes Une fois n’est pas coutume, les deux cadors du championnat ont fait honneur à leur statut, en gratifiant les spectateurs du stade Modibo Keïta d’un beau spectacle. Au but du défenseur des Rouges, Barou Sanogo, a répondu son homologue de Sotuba, Ismaël Simpara

 

 C’est un dans un stade Modibo Keïta plein à craquer que s’est disputé, dimanche, le derby Djoliba-Stade malien, comptant
pour le compte de la 9è journée du championnat national. Une fois n’est pas
coutume, le grand classique a tenu toutes ses promesses et les deux équipes ont
fait honneur à leur rang. Dès le coup d’envoi du référé central Ousmane Diakaté
auteur d’un bon arbitrage, Djolibistes et Stadistes se sont lancés à corps
perdus dans la bataille. Sur le papier, le Djoliba, leader du championnat, était
le favori de ce derby, face à un Stade malien qui traverse une mauvaise passe
depuis quelques semaines. Mais entre le Djoliba et le Stade malien, tout est
possible et ce, quelle que soit la forme de l’une ou de l’autre formation.

 Tactiquement, les deux équipes sont apparues
bien en place. D’un côté, les Blancs pratiquaient un jeu direct alors que de
l’autre, les Rouges ont opté pour un jeu indirect. La première demi-heure Stade
malien a été marquée par une légère domination des Stadistes, mais les
supporters n’auront aucune véritable occasion à se mettre sous la dent dans le
premier acte sanctionné par un 0-0.

Au retour des vestiaires, le match
s’emballe.  Suite à un corner bien exécuté,
le défenseur du Djoliba Barou Sanogo débloque le tableau d’affichage pour les
siens (53è min, 1-0). Mais la joie des supporters djolibistes sera de courte
durée, le défenseur stadiste Ismaël Simpara répondant à Barou Sanogo à l’heure
de jeu, suite à un autre corner (1-1, 60è min). Le reste du match sera dominé
par les joueurs de Baco Seck mais tour à tour, Braka Traoré (65è min) et
Yacouba M. Maïga (75è min) manquent de concentration dans le dernier geste.
Score final : 1-1. C’est le troisième match nul d’affilée entre les deux
cadors qui se sont affrontés 38 fois en championnat national pour 12 victoires
pour le Djoliba, contre 9 pour le Stade malien et 17 nuls. On remarque que
depuis 2013, toutes les confrontations entre les deux équipes se sont soldées
par des résultats nuls.

«Il y a beaucoup de regrets après ce partage
des points. Nous avions été les premiers à marquer et nous avions les moyens de
tuer le match. Avant la rencontre, j’ai dit aux joueurs de ne pas paniquer,
malheureusement, ils sont tombés dans le piège du Stade malien et ça nous a coûté
cher. Les minutes qui suivent un but sont toujours importantes, on ne devait
concéder l’égalisation sept minutes après l’ouverture», a exprimé le technicien
du Djoliba, Sékou Seck.

Quant au coach intérimaire du Stade malien, Houssein
Saloum, il a félicité ses joueurs pour leur prestation et s’est dit satisfait
du résultat. «Tout le monde sait que les oppositions Stade malien-Djoliba ne
sont pas faciles. Ça se joue souvent sur le plan mental. Nous sommes contents
de ce match nul. Pour la suite de la compétition, nous allons continuer à
travailler pour améliorer notre classement», a dit le technicien stadiste.

Malgré ce nul, le Djoliba reprend le fauteuil
de leader à l’ASKO qui l’avait pris 48h plus tôt après sa victoire devant le
COB (1-0). Le Djoliba et l’ASKO comptent chacun 16 points, mais les Rouges bénéficient
d’une meilleure différence de but particulière pour avoir battu les Oranges
(2-0, 8è journée). Le Stade malien, lui occupe le 9è rang avec 11 unités.

à Koulikoro, le CSD a réalisé une bonne opération,
en battant l’AS Black stars (1-0), grâce à une réalisation de Zanfing Coulibaly
(45è min). Cette troisième victoire de rang permet à l’équipe de Mamoutou Kané «Mourlé»
de se hisser à la troisième place du classement avec 15 points.

 

 

 

Dimanche 2 janvier au stade Modibo Keïta

 

 

Djoliba-Stade malien : 1-1

Buts de Barou Sanogo (53è min) pour le
Djoliba ; Ismaël Simpara (60è min) pour le Stade malien.

 

 

Arbitrage d’Ousmane Diakaté, assisté de Modibo
Samaké et Fanta I. Koné

 

 

Djoliba : Youssouf Koïta, Sékou Diarra, Moustapha
Sylla, Barou Sanogo, Mamadou Traoré, Nankoma Keïta, Oumar Camara (cap), Yacouba
M. Maïga, Ousmane Coulibaly (Djibril Coulibaly, 84è min), Aboubacar Diarra,
Diadié D. Samadiaré (Braka Traoré, 55è min).

Entraîneur : Sékou Seck.

Stade malien : Drissa Kouyaté, Issa Diouf,
Moriba Diarra, Ismaïla Simpara, Boubacar Deme, Seydou Koïta, Aly Déssé Sissoko,
Lassine Kouma (Abdou Salam Dembélé, 83è min), Cheick Oumar Ly (Ahamadou Diarra,
68è min), Abdul Kalifa Traoré (Mahamadou Diarra, 86è min), Mamadou Coulibaly (Sada
Diallo, 80è min).
Entraîneur : Houssein Saloum Maïga.

 Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct