Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAN 2021 : Guinée-Mali, un match de prestige pour les Aigles

Déjà qualifiée pour la phase finale, la sélection nationale affronte le Syli, aujourd’hui, dans une rencontre sans enjeu, si ce n’est la suprématie de la poule. À l’aller disputé au stade du 26 Mars, les deux équipes s’étaient neutralisées 2-2

La Guinée et le Mali s’affrontent aujourd’hui au stade général Lansana Conté de Nongo, au compte de la 5è et avant-dernière journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2021. Ce sera la 58è confrontation entre les deux sélections, toutes compétitions confondues et pour le moment, c’est le Syli qui mène d’une courte tête avec 17 victoires, contre 16 pour les Aigles et 24 nuls.

La dernière rencontre entre Maliens et Guinéens remonte à la première journée des éliminatoires de cette CAN et les deux sélections s’étaient quittées dos à dos au stade du 26 Mars (2-2). Cette fois, le contexte change, puisque les Aigles sont déjà qualifiés pour la phase finale de la grande messe du football continental et aborderont ce dernier match (l’explication avec le Tchad a été annulée, suite à la disqualification de ce pays par la CAF), sans pression et sans calculs.

En fait, le seul enjeu de la rencontre-pour le Mali-, c’est la première place de la poule : un nul suffit aux Aigles (13 points) pour terminer en tête, alors que le Syli doit impérativement faire le plein, c’est-à-dire gagner ses deux derniers matches (contre le Mali et la Namibie) pour renverser la vapeur. Pour le Syli national, en revanche l’enjeu est double : la qualification pour la phase finale de la CAN et la première place de la poule.

Un succès face aux Aigles sera synonyme de qualification pour la Guinée, mais pour passer devant le Mali, le Syli national devra également battre la Namibie, lors de la dernière journée. Aujourd’hui, la victoire est donc très importante pour le capitaine Naby Keïta (buteur à l’aller) et ses partenaires qui ne comptent que deux points de plus que la Namibie, leur adversaire de la dernière journée. Les Warriors (6 points, contre 8 pour le Syli) suivront la rencontre de près et vont prier pour un partage des points ou une victoire des Aigles.

Du côté des Aigles, on ne semble pas trop s’embarrasser des calculs, pour les protégés du sélectionneur national Mohamed Magassouba, le plus important, c’est faire un bon match et prouver que la première place du groupe est méritée. «Nous allons jouer sans pression, nous sommes déjà qualifiés contrairement à la Guinée qui va tout faire pour s’imposer et valider son ticket. Nous nous attendons à une rencontre difficile», prévient l’ailier gauche des Aigles, Adama Traoré «Malouda».

«La rencontre s’annonce difficile, pense également le gardien Djigui Diarra. Nous avons déjà été prévenus par l’entraîneur mais nous n’avons rien à craindre parce que l’équipe est déjà qualifiée. Notre objectif, c’est terminer les éliminatoires en beauté», martèle Djigui Diarra qui va probablement porter le brassard de capitaine en l’absence de Hamari Traoré.

Le milieu de terrain Hamidou Traoré «Dou» rappelle que les matches entre le Mali et la Guinée ne sont jamais faciles, mais affiche sa confiance pour la suite des événements. «Nous allons jouer avec sérénité, sans pression, mais avec la ferme volonté d’obtenir un résultat positif», promet celui que les supporters appellent «Dou».

Depuis la France, le capitaine Hamari Traoré a envoyé un message d’encouragement à ses coéquipiers. «Au nom de tous les joueurs qui évoluent en France, nous présentons nos excuses au public sportif pour n’avoir pas fait le déplacement pour ce match à cause de la crise sanitaire.
Notre souhait était de participer aux deux derniers matches de l’équipe, mais Dieu en a décidé autrement et on ne peut rien contre la volonté de Dieu. En tant que capitaine, je souhaite bonne chance à mes coéquipiers», a écrit le joueur de Rennes.

Du côté de la Guinée, le capitaine Naby Keïta sera bien de la partie. Selon nos informations, le joueur de Liverpool a été autorisé par son club à effectuer le déplacement, tout comme ses coéquipiers en sélection Issiaga Sylla (Lens, France), Ibrahima Sory Conté (Niort, Francet), l’actuel meilleur buteur de la Ligue 2 française, Mohamed Bayo (Clermont, 17 réalisations) et Saïdou Sow (Saint-Etienne, France). Le sélectionneur guinéen Didier Six a fait appel à huit joueurs locaux, notamment ceux qui se sont illustrés lors du dernier CHAN au Cameroun : Morlaye Sylla (Horoya), Moussa Camara (Horoya), Yakhouba Gnagna Barry (Horoya), Ibrahima Sory Doumbouya (Horoya), Alseny Camara (Horoya), Naby Camara (Hafia), Mohamed Bangoura (CI Kamsar), Mohamed Kalil Traoré (CI Kamsar).
Ce 58è Mali-Guinée sera officié par un quatuor tunisien composé de Youssef Essrayri, Aymen Ismail, Khalil Hassani et Naim Hosni.


Ladji M. DIABY

Aujourd’hui au stade général Lansana Conté de Nongo

16h : Guinée-Mali

Source: Essor

One thought on “CAN 2021 : Guinée-Mali, un match de prestige pour les Aigles”

  1. moussa says:

    Bonne chance à nos soldats et ambassadeurs sur le terrain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct