Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

BREVES – Energie solaire : financement Ida

Le Conseil des Ministres a adopté des projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de financement, signé à Bamako, le 1er octobre 2021, entre le gouvernement de la République du Mali et l’Association internationale de Développement (Ida), relatif au Projet régional d’accès à l’électricité et de système de stockage d’énergie par batteries de la Cédéao.

 

Par cet Accord, l’Association internationale de Développement accorde au gouvernement de la République du Mali, un prêt d’un montant équivalent à 23 millions 500 mille d’Euros, soit 15 milliards 414 millions 989 mille 500 francs CFA.

Eaux et Forêts : création de la médaille d’honneur

Le gouvernement vient d’adopter un projet de création de la médaille d’honneur des Eaux et Forêts. Les agents en mission font fréquemment face à des bandits armés, des braconniers, des exploitants frauduleux de bois et autres occupants illicites des forêts classées, se soldant souvent par des blessures graves et des morts d’hommes.

Le projet de décret adopté vise à octroyer une distinction honorifique spécifique aux agents des Eaux et Forêts et à tous ceux qui risquent leur vie pour la protection de la nature.

CEDEAO : L’émissaire n’avait pas de message particulier

En attendant le Sommet extraordinaire sur le Mali ce dimanche 9 janvier, la Cédéao a dépêché un émissaire à Bamako le mercredi. Au palais présidentiel de Koulouba, l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan, a été reçu en audience par le Président de la Transition, Assimi Goïta. Alors que bon nombre de personnes prédisaient une mise en garde de la part du médiateur face à une éventualité de 5 ans de prolongation de la Transition, la présidence de la République a indiqué qu’il n’en a été rien. « Nous ne sommes pas venus avec un message particulier », ont rapporté les communicateurs de Koulouba citant Goodluck Jonathan.

CNAS-Faso Hèrè soupçonne les autorités

Dans une déclaration lue sur les récents développements de la situation actuelle du pays, le parti CNAS-Faso Hèrè a manifesté ses craintes face à la tentation des autorités du pays « par le mirage de la Pensée unique et du Parti unique ». En effet, la CNAS-Faso Hèrè prête à la Transition l’intention de rendre exécutoires « la Pensée Unique et le Parti Unique » pour l’ensemble du Peuple malien.

Ces philippiques font suite à une éventualité de prolongation de 5 ans de la Transition après la communication des conclusions des Assises nationales de la Refondation tenues du 27 au 30 décembre 2021 à Bamako. Un cadre d’échanges que la Convention nationale pour une Afrique Solidaire a qualifié de ‘’Assises nationales de la Restauration anti 26 mars 1991’’«La CNAS-Faso Hèrè met solennellement les autorités militaires et civiles de la Transition issue du double coup d’Etat du 18 août 2020 et du 25 mai 2021 contre toute velléité de remise en cause de la Constitution démocratique du 12 janvier 1992. Les soit disant ‘’Assises nationales de la Refondation’’ ne sauraient leur servir ni de paravent légal ni de base légitime pour cette sinistre besogne. Le Peuple militant du 26 mars, sous la bannière du puissant mouvement de résistance populaire An Tèè A Banna, reste déterminé à faire échec aux forces anti républicaines et antidémocratiques nostalgiques de l’ordre sociopolitique colonial et de la dictature antinationale CMLN/UDPM », a signé le secrétaire général du Bureau politique national, Soumana Tangara.

GAO Les FAMas, de cœur avec les tout-petits

Selon la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées, les FAMas ont fait parler leur cœur à l’endroit des enfants de Gao à l’aube du nouvel an.

En effet, elle indique que le Service social des Armées a fait don d’un lot de jouets aux enfants du jardin ” Camp Firhoun ag Alinçar” de Gao, C’était lundi 3 janvier 2022, dans l’enceinte dudit Jardin.

La DIRPA précise que le lot de jouets était composé de poupées, de mini PM, de motos roulantes, de voitures et de guitares. Les enfants ont aussi bénéficié de chocolats. Pour le directeur zonal du Service social des Armées, le Lieutenant Silas Dakouo, ceci est l’œuvre du commandement à travers le Service social des Armées pour rendre heureux les petits enfants et leur souhaiter une bonne et heureuse année 2022. Il a affirmé que ce don suscite tout l’intérêt que le commandement attache à l’éducation des enfants. Le Lieutenant Dackouo a invité le corps professoral à veiller à l’éducation de ces enfants qui sont l’avenir de ce pays. Et d’appeler les enfants à prendre soin des jouets qu’ils viennent de recevoir.
La directrice du jardin, Mme Diallo Habibatou Diallo a remercié le commandement pour ce lot de jouets pour enfants. Elle a formulé les vœux pour la pérennité des dons de ce genre. Avant de souhaiter une bonne et heureuse année à tous.

Selon la présidente des femmes du camp Mah Coulibaly, cette donation est une belle initiative. « Je suis heureuse, en tant que femme et maman de tous ces enfants, qu’ils reçoivent ce qui les rend heureux ».

 

Slam : Etransition le 8

L’Association jeuness’Art organise le spectacle de la restitution de la première édition de l’Ecole de slam intitulée « Etransition », le 8 janvier 2022 dans les locaux de la bibliothèque nationale. De ce fait, l’Association Jeuness’Art invite et donne-rendez-vous aux passionnés de l’art du bien dire ce samedi à partir de 15h pour son spectacle.

 

SIAMA 2021 : la solution artistique

Le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Hôtellerie et du Tourisme a organisé la troisième édition du Salon international de l’Artisan Malien Siama en collaboration avec l’Assemblée permanente des Chambres de Métiers du Mali et d’autres organisations professionnelles de l’artisanat. Le salon s’est tenu au Parc des expositions de Bamako Febak du 23 décembre 2021 au 2 janvier 2022, sous le thème de : « Artisanat et sortie de crises, notre contribution ».

Covid-19 : ça monte

Selon le rapport journalier du 4 janvier du ministère de la Santé et de l’Action sociale, le Mali a enregistré plus de 577 nouveaux cas positifs sur 2852 tests réalisés. Une situation inquiétante autant pour les populations que pour les autorités en charge de la lutte contre la covid-19. A ce jour, le variant omicron de la pandémie à corna virus fait des dégâts inestimables et des ravages en termes de perte de vies humaines.

Source : Mali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct