Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bamako sous la fièvre d’une transition militaire

Un sondage d’opinion sur la transition réalisé par la Fondation Tuwindi révèle que 62,4% des sondés sont « favorables à une transition dirigée par un militaire contre 37,6% pour un civil », rapporte notre confrère « L’Indépendant » qui précise: « Cette étude, réalisée entre le 25 et le 30 août dernier, a concerné Bamako (51%), Kayes (5%), Koulikoro (7%), c Sikasso (8%), Mopti (9%), Ségou (5%), Tombouctou (4%), Gao (2%), Kidal (2%) et la diaspora (7%) ».

« Cette mobilisation monstre au boulevard de l’indépendance du MP4 est un message fort à l’adresse de ceux qui croient détenir le monopole de la rue et qui croyaient y ramasser le pouvoir! Merci au peuple malien !« , a posté notre confrère Abdoulaye Niang sur son compte Facebook. Ce message est visiblement adressé au M5-RFP qui, depuis la prise du pouvoir par les militaires, multiplie ses sorties et ses rencontres, parfois de nuit, avec le CNSP pour le contraindre à lui céder le fauteuil.

Or, du côté des putschistes, l’heure n’est pas à l’exclusion, mais à l’inclusion de toutes les forces vives du pays, qu’elles soient de la majorité d’hier ou de l’opposition.

CYRIL/Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct