Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Attaque de Boulkessi et Mondoro: le ministre de la défense et le Chef d’Etat-major sur le terrain

Attaques terroristes simultanées très tôt ce matin aux environs de 01H et 05H ce lundi matin 30 septembre 2019 ont eu lieu contre deux positions de l’armée malienne. Il s’agit du camp des Famas à Mondoro et celui du contingent malien qui est sous commandement du G5sahel basé à Boulkessi près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.


Pour l’instant, aucun bilan n’a été communiqué par l’armée malienne et le commandement de la Force G5 Sahel.
Communiqué du Gouvernement
Le Gouvernement de la République du Mali porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, que dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 Septembre 2019, le Camp des FAMa (Forces Armées maliennes) de Boulkessi et le poste militaire de Mondoro dans la région de Mopti, ont fait l’objet d’une violente attaque djihadiste.
Dans les rangs de nos Forces Armées, aucun bilan précis n’est disponible sur le plan humain, par contre, nous déplorons de lourdes pertes en matériels et des dégâts importants. Une vaste opération aérienne a été effectuée dans la zone, pour neutraliser les assaillants et reprendre le contrôle effectif de nos positions.
Le Gouvernement condamne cette attaque terroriste contre les FAMa avec la plus grande vigueur, s’incline devant la mémoire des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Le Gouvernement salue le courage et la détermination des valeureux soldats maliens qui se battent quotidiennement pour la protection et la sécurisation des maliens et leurs biens sur l’ensemble du territoire national.
Le Gouvernement réitère son appel à la communauté internationale pour s’engager résolument aux côtés des Maliens dans leur quête légitime de paix et de stabilité.
Par ailleurs, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants et le Chef d’État-Major Général Adjoint des Armées sont sur place pour faire l’évaluation exacte de la situation sur le terrain et renforcer les positions vulnérables dans la zone d’action.
Les informations complètes seront communiquées aussitôt que les détails des événements seront clairement précisés.
Bamako, le 30 septembre 2019
Ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions, Porte-Parole du Gouvernement

Yaya Sangaré

Source: Info-Matin

 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct