Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

AMATEURISME AU SOMMET DE L’ETAT : Les syndicalistes coupent le sommeil aux militaires putschistes !

Après 72 heures de grève, l’Union nationale des travailleurs du Mali (Untm), la plus grande centrale syndicale du Mali, vient d’observer une semaine de cessation de travail paralysant totalement le pays. Les militaires putschistes n’avaient pas prévu la situation actuelle avec les syndicats. Ils ont utilisé toute l’énergie pour la dislocation du M5-RFP afin de rendre effective la main mise.

 

Aujourd’hui les rats d’égouts, les menteurs patentés et sans scrupules, ont repris les micros pour utiliser les mêmes techniques de manipulation, de sabotage et d’insultes. Le régime corrompu D’IBK, avait su contrôler les syndicalistes, contrairement à ceux qui l’ont chassé et qui ont fini par dévoiler leurs intentions douteuses. Chassez le naturel, il revient au galop.

Notre vieux retraité a été assez marqué par Moussa Traoré, au point de se croire dans la peau du général décédé. Il ne connaît rien du malien de 2020. C’est un coup de hasard qui l’a fait sortir de son monde. Espérons qu’il ne sera pas trop tard pour lui lorsqu’il découvrira les vrais visages qui se cachent derrière les masques.

Après sa sortie en kalwa, il se croit toujours investi d’une mission divine. Malgré qu’il n’ait pas fait preuve d’exception pour ne pas toucher 150 millions comme salaire, Il aime faire la morale. Il veut se donner le sens d’une citoyenneté hors pair, mais il profite bien de tous les privilèges du moment sans se soucier de savoir pourquoi nous sommes à un moment exceptionnel.

Les griots de la place publique, et les militaires aux envies démesurées en matière de partage, nous font croire que la lutte des grévistes est de l’ordre d’intérêts personnels. Aujourd’hui, ils sont dans la même situation contre laquelle, ils ont chassé IBK. Il faut tout faire pour mettre fin aux contestations, malgré les violations flagrantes de tout le processus de la transition.

Certains individus prient et parlent au nom de l’islam pour rien du tout. Rien ne les gêne de mentir devant la face du monde. Depuis le coup d’État, à quoi assistons-nous, si ce n’est des querelles de positions et de places ?

Ceux qui n’ont pas attendu la fin du coup d’État pour aller vendre leurs âmes au diable, ont-ils pensé le Mali avant leurs intérêts ? Des individus de basse moralité, qui font et défont; ils disent et se contredisent ; ils mentent au nom de Dieu, en trichant au nom de leur égoïsme démesuré.

Touré Abdoul Karim

Source: Le Démocrate

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct