Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Actions sociales pour la jeunesse et le développement : « défendons le Mali » rétablit l’électricité à l’Ecole Nelson Mandela !

Le samedi 11 avril 2020, la présidente de la plateforme « Défendons le Mali », Sidibé Fatoumata Sacko dite « Djina »,  a solennellement chargé M. Sékou Diakité, ex-ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes âgées, à  remettre  la somme de 700 000 FCFA au président de  l’Association pour la Solidarité et la Protection de l’Environnement au Mali (ASPEM), Amadou Sacko. Cette somme sera consacrée au payement des factures impayées cumulées par  l’Ecole Nelson Mandela durant des années.  C’était au cours d’une  cérémonie symbolique  qui s’est déroulée dans l’enceinte de l’Etablissement, sise quartier Hippodrome.

On notait, outre M. le représentant  du maire de la Commune II du District, Nouhoum Coulibaly, le Coordinateur des Directions de l’Ecole Nelson Mandela, Adrien Sangaré et l’ensemble des Directeurs, le président du Comité de Gestion Scolaire (CGS),le représentant du CAP, Sissoko …, le  président du Club des Amis de Karim Keïta, Mamadou Togola, la présence de toutes les notabilités : Les Imams et les griots. Une foule d’invités était aussi au rendez-vous, en dépit de la pandémie  du CORID-19 mais avec le respect des mesures barrières. Les représentants du Chef de quartier de  l’Hippodrome ont sacrifié la tradition en souhaitant la bienvenue  à l’audience.

En prenant la parole, Adrien Sangaré a rappelé que  c’est lors de la visite officielle du président Nelson Mandela en 1996 que son établissement, qui s’appelait Ecole Hippodrome,  a été baptisé Ecole Nelson Mandela. Cela, pour rendre hommage  à cet intrépide militant anti-apartheid. Le coordinateur des directions de l’Ecole Nelson Mandela a vivement loué les nombreuses actions du président de l’ASPEM en faveur de son école. Il a aussi remercié Amadou Sacko pour avoir initié et créé de nombreux espaces de réflexion pour trouver des solutions aux problèmes de son école.

Dans son intervention, le président de l’ASPEM, apparemment très heureux,  a expliqué que le manque d’électrification de l’Ecole Nelson Mandela encourageait l’insécurité dans les parages. Puisque, dit-il, son enceinte était devenue un nid de bandits. C’est pourquoi son association l’ASPEM, membre de la plateforme « Défendons le Mali »,  a sollicité à cette dernière pour éponger les factures impayées d’EDM. Une doléance, se réjouit-il,  que la présidente « Djina »  a de tout de suite fait sienne en tenant ses promesses. Amadou Sacko a indiqué que cet élan de solidarité de la Plateforme « Défendons le Mali » puisse amener d’autres bonnes volontés à œuvrer de même.  Il a vivement remercié tous ceux qui ont fait le déplacement  pour  être témoins  de cette  importante action  de sociale en faveur de l’école.

La donatrice Sidibé Fatoumata Sacko a tenu d’expliquer comment son association a été mis au courant que l’école Nelson était privée d’électricité. « Amadou Sacko et le ministre Sékou Diakité étaient venus dans ma famille paternelle, il y a quelques jours, pour présenter leurs condoléances suite au décès de ma sœur aînée. Amadou Sacko qui est mon cousin a profité de l’occasion pour m’apprendre que depuis des années, l’Ecole Nelson Mandela était privée d’électricité pour non-paiement de factures d’EDM .Je lui ai alors promis que cette situation ne serait qu’un triste souvenir. Puisque ma plateforme  associative « Défendons le Mali » va faire le nécessaire pour solder le compte. Et c’est ce que nous avons fait aujourd’hui », a-t-elle expliqué. La plateforme  « Défendons le Mali » ne s’est pas limitée  au seul paiement des  factures  impayées. Puisque  « Djina » a informé également qu’un militant de sa plateforme s’est engagé à doter l’Ecole d’un compteur prépayé  et mettra désormais à disposition 100000 FCFA par mois pour l’achat de crédit EDM. Elle a rassuré  le représentant du  CAP que sa doléance pour la régularisation du débit d’eau à l’Ecole Nelson Mandela est entrée dans une bonne oreille.

L’ancien  ministre Sékou Diakité, non moins Directeur adjoint  de  campagne du candidat Karim Keïta, président de la cérémonie de remise, n’a pas manqué de montrer toute sa satisfaction pour  l’œuvre de solidarité de Sidibé Fatoumata Sacko à l’endroit de l’Ecole Nelson Mandela. Il a vivement demandé à l’ensemble de bonnes volontés de sa commune d’œuvrer dans le même sens. Pour éviter de ne pas tomber dans  l’ingratitude, il a aussi tenu de rappeler  à l’audience que l’ASPEM, sous la  direction d’Amadou Sacko,  n’a de cesse  œuvré des années durant pour la promotion de  l’Ecole Nelson Mandela.

Gaoussou Madani Traoré

(En encadré) A propos de « Défendons le Mali »

« Défendons Le Mali » est une plateforme composée par plusieurs Mouvements et Associations du Mali. Elle représentée sur l’ensemble du territoire national (de Kayes à Kidal). Son slogan est : « ANW TA YE  MALI  KO YE». Elle a pour devise : Engagement-Patriotisme-Loyauté. Sidibé Fatoumata Sacko est l’actuelle présidente. Le Club des Amis de Karim en est membre tout comme l’ASPEM. Son siège social est à Bamako.

Source : Le Pélican

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct