Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

2e conférence régionale du RPM à Gao : Amidou Saraoui invite les militants à résister aux vendeurs d’illusions

A la faveur de la 2ème conférence régionale du RPM, le tout nouveau président de la Fédération des sections de Gao, Amidou Issouffi Saraoui, a lancé un vibrant appel aux tisserands pour qu’ils résistent « aux paroles mielleuses des vendeurs d’illusions ». C’était le week-end dernier.

C’est dans les derniers paragraphes de son intervention que le président Amidou Issouffi Saraoui a haussé le ton. Et cela, en demandant aux militants du parti à plus d’attention à ceux qu’il appelle « les vendeurs d’illusions ». Sans pourtant les nommer, ces piques cibleraient les anciens camarades ayant fait récemment défection au parti. « Je voudrais avant de clore mon intervention lancer un appel aux militantes et militants de la région pour un plus grand engagement, une plus grande loyauté et une plus forte détermination à résister aux paroles mielleuses des vendeurs d’illusions, abonnés à la transhumance politique », a-t-il martelé.

S’adressant à ces «transhumants politiques», il a asséné qu’ils ne bougent pas car, de son point de vue, leur honneur et  dignité ne sont pas à vendre. Alors, l’orateur du jour usera de l’impératif pour inviter ses camarades fidèles à la solidarité et la construction du Mali de leur rêve. « Nous sommes là, nous ne bougeons jamais car notre dignité et honneur ne sont pas à vendre. Restons solidaires, restons ensemble pour construire le Mali dont nous rêvons, un Mali de paix, d’unité dans la diversité, un Mali éternel », a-t-il laissé entendre. Si l’on en croit le président Saraoui, les départs constitueront sans nul doute le levain qui propulsera le parti au-devant de la scène politique régionale.

A l’entame de son adresse à ses camarades, il a fait un arrêt sur les difficultés que le Mali a vécues en 2020. Selon lui, à la crise sécuritaire s’est greffée une crise sanitaire sans précédent. Il n’a pas manqué de fondre en compliments pour le président national du parti, Dr Bocari Tréta. A l’entendre, le président Tréta fait partie de ceux qui savent qu’aucun sacrifice n’est de trop pour construire le parti. « Patriote, homme de conviction, militant engagé pour un monde plus juste et plus humain, le Dr Tréta infatigable, toujours debout sur les remparts nous apporte ce matin comme le Messi le message de la foi en notre idéal, en notre projet de société, en notre parti, le Rassemblement pour le Mali », a-t-il glorifié. Avant d’ajouter que Bocari Tréta est une chance pour le RPM.

L’interlocuteur du jour n’a pas passé sous silence les performances du parti dans la cité des Askia. De son avis, la Fédération des sections de Gao compte 4 sections, 26 sous-sections, 353 comités avec 204 conseillers municipaux et 11 maires sur 16. S’agissant du renouvellement des instances, il dira que la section de Gao a pu renouveler ses 150 comités et ses 7 sous-sections.

Pour rappel, le président du parti, Bocari Tréta et sa délégation ont été accueillis en grande pompe par sa famille politique de Gao. Et les militants de s’engager à conserver la place de leader politique dans la région.

Bazoumana KANE

 

Seima Issa, présidente des femmes du Rpm /Gao :

«La fédération de Gao sera sur le terrain de la reconquête »

 

Dans une interview qu’elle a accordée au journal ‘’L’ALERTE’’, la présidente des femmes du RPM à Gao, Seïma Issa tance « les militants de circonstance », avant de se féliciter d’avoir déjoué les pronostics par la réussite de la 2ème conférence régionale. Elle promet d’être avec son parti sur le terrain de la reconquête du pouvoir en 2022.

 

L’ALERTE : Comment se porte le RPM à Gao après la démission de certains camarades dont le président de la Fédération ?

Le RPM se porte à merveille. Il est debout sur ses pieds dans une santé de fer. Comme vous venez de constater à l’accueil de la délégation. Nous avons accueilli une forte délégation du bureau national venue de Bamako. Ce sont les militants fidèles qui se sont mobilisés, c’est la population de Gao qui s’est mobilisée et le RPM a répondu présent et vous l’avez vu de vos propres yeux. Le RPM se porte très bien vu les résultats des élections législatives passées. Vous conviendrez avec moi que le RPM a mouillé le maillot car les résultats que nous avons obtenus, tous les partis qui peuvent les obtenir. Donc, je veux vous dire que le RPM se porte très bien et on va vous le démontrer demain, dimanche inch Allah ! Ceux qui ont démissionné n’étaient là aux dernières élections. Ils étaient partis pour accompagner un autre parti. Ce sont eux qui ont démissionné totalement aujourd’hui. Lors des élections législatives passées, ils ont quitté le parti pour épauler d’autres partis. Donc si vous voyez que le résultat que nous avons obtenu en leur absence est formidable. C’est le travail des militants sûrs et convaincants qui aiment le parti.

Cette conférence régionale a été une démonstration de force.  Quel a été le secret de cette forte mobilisation ?

Le secret de cette forte mobilisation est la volonté des militants et militantes du RPM à Gao pour démentir les contre-vérités sur notre parti. Beaucoup estiment que le RPM n’existe plus, que les militants ont tous démissionné mais les adversaires se trompent.  Le RPM dispose toujours de militants fidèles. La forte mobilisation pour accueillir la délégation nationale prend en contrepied la campagne de désinformation de nos détracteurs. Cette démonstration de force était un avant-goût de l’ouverture de la conférence régionale qui a été une totale réussite malgré le changement de programme dû aux conclusions du Conseil supérieur de la défense contre le Covid-19.

Quelle sera la ligne de conduite de la fédération RPM de Gao après cette conférence ?

Après cette conférence régionale, la Fédération des sections RPM de Gao sera sur le terrain de la reconquête. Pour ce faire, nous demandons le soutien et l’accompagnement du Bureau politique national. Les femmes et les jeunes seront au cœur de cette bataille avant 2022. Ainsi pour donner plus de poids au RPM à Gao, il est important que la section de Niamey au Niger intègre la fédération de Gao composée de 4 sections.  Une chose est sûre, cette conférence régionale est un nouveau départ pour le RPM à Gao après le départ des militants de circonstance. Même les élections passées, les résultats du parti démontrent que nous sommes forts et que nous avons des militants et un électorat fidèle.

J’exhorte les uns et les autres à plus d’assiduité pour atteindre l’objectif que nous nous sommes assigné pour l’accueil de la délégation.

Propos recueillis par Seydou DEMBELE et transcris par Bissidi SIMPARA

Source: L’Alerte

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct