Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

258 Casques bleus tués au Mali

JOURNÉE INTERNATIONALE DES CASQUES BLEUS

Un temps d’hommage aux 258 Casques bleus tués au Mali

La MINUSMA a célébré, le vendredi 27 mai 2022, la journée internationale des casques bleus des Nations Unies. C’était à son quartier général sis route de l’aéroport Modibo Keïta de Senou. La cérémonie a enregistré la présence du ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou AG ILYENE, des Officiels des Famas, des corps diplomatiques accrédités au Mali et des représentants de la société civile. L’occasion a été bonne pour le chef de la Mission onusienne, El-Ghassim Wane, de dresser le bilan des 10 ans du déploiement des casques bleus au Mali.

 

 Le thème choisi pour l’édition 2022 est : « Ensemble pour la paix : le partenariat, clé du progrès ». Ce thème implique une collaboration encore plus poussée avec tous les partenaires de la Minusma, du haut sommet de l’Etat jusqu’aux acteurs de terrain. L’édition 2022 n’a pas fait exception à la règle, elle a été célébrée dans un contexte particulièrement difficile. Malgré le contexte, la Minusma continue à déployer des efforts soutenus en appui aux autorités de la Transition.

Dans plusieurs localités du Mali, les enfants ne vont pas à l’école, les cultivateurs ne peuvent pas cultiver. Ce qui compromet la sécurité alimentaire de centaines de milliers de personnes. « Ailleurs, hommes et femmes regardent l’avenir avec beaucoup d’anxiété car ils n’ont pas pu semer. Les enfants sont privés de leur droit fondamental ; les commerçants craignent pour leur avenir et celui de leurs familles, car aller à une foire hebdomadaire, une activité autrefois festive, est devenu un exercice périlleux », a déploré le chef de la Minusma. Au regard de ce tableau sombre, il reste beaucoup à faire.

El-Ghassim Wane a, en effet, indiqué que la MINUSMA a le malheureux privilège d’être la plus dangereuse des opérations de paix des Nations unies. « Depuis son déploiement au Mali, il y a un peu moins d’une décennie, la Mission a perdu 258 Casques bleus. Ils sont venus tous au Mali sans autre ambition que celle d’apporter leur pierre à l’édifice de la paix que les Maliennes et les Maliens s’emploient à bâtir avec une résilience remarquable », a-t-il laissé entendre.

Le chef de la Mission Onusienne a tenu à rendre hommage au capitaine Bahr Abdelrazakh Hamit, lequel a donné sa vie en protégeant les populations « La présente cérémonie me donne la singulière opportunité de rendre un hommage appuyé au Capitaine Bahr Abdelrazakh Hamit à qui le Secrétaire général vient de décerner à titre posthume la médaille Capitaine Mbaye Diagne pour acte de courage exceptionnel. Il incarne un sens élevé du devoir, ayant accompli le geste ultime dont seuls sont capables ceux qui ont véritablement étreint notre commune humanité, sacrifier sa propre vie pour celle des autres ». Sa bravoure, a continué Wane, est une source d’inspiration quotidienne pour l’ensemble des personnels de la MINUSMA.

Selon le patron de la MINUSMA , le choix porté sur le capitaine Hamit est plus qu’un hommage à un héros. Car , a-t-il expliqué, il est aussi une affirmation de plus de l’engagement résolu qui doit animer chacune et chacun d’entre nous pour porter, toujours plus haut, les idéaux et valeurs des Nations unies.

El-Ghassim Wane ne s’est pas empêché de réaffirmer son soutien au Mali  qui, depuis des années, traverse une crise multidimensionnelle :  « Je manquerais à mon devoir si je n’exprimais pas à nouveau toute notre solidarité avec le gouvernement et le peuple maliens. Les souffrances vécues sont indicibles, et tout doit être mis en œuvre pour mettre un terme au cycle de violences qui afflige le Mali depuis de si nombreuses années ».

Seydou Fané

Source: Les Échos- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct