Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Traversée de la ville de Sikasso : IBK lance les travaux d’aménagement en 2×2 voies pour 21 milliards FCFA

En visite de trois jours dans la Cité de Kénédougou, dans le cadre du lancement de la campagne nationale de vaccination  du cheptel, édition 2017-2018, le Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, a lancé officiellement, le mercredi 22 septembre 2017, les travaux d’aménagement en 2×2 voies de la traversée de la ville de Sikasso.

ibk ibrahim boubacar keita president malien infrastructure routiere travaux amenagement sikasso

 Dans sa vision d’un Mali émergent, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, est en train de matérialiser son projet de société, en son chapitre  ‘‘Politique Nationale des Transports, des Infrastructures de Transport et du Désenclavement’’ (PNTITD), dont le plan d’actions a été adopté en octobre 2015 par le Gouvernement.

 route pont barrage kouoro

«Le développement de la route est la route du développement», a déclaré un Economiste, même si d’aucuns soutiennent, bec et ongles, qu’on ne mange pas la route. Cette logique, le Chef de l’Etat ne l’a pas perdu de vue. Aujourd’hui, au moins 822 km de voies publiques sont bitumées et 290 km en terre ont pu être aménagées, auxquelles s’ajoutent 325 km de pistes rurales entretenues  et 3 ponts construits à Fourou, Ségou, à Manankoro et à Djenné.

D’autres travaux d’infrastructures sont en cours de réalisation, notamment le bitumage de 920 km, dont les routes de Zantièbougou-Kolondièba (frontière Côte-d’Ivoire) et Yanfolila-Kalana, la construction de 4 autres ponts à Kayo, Koulikoro Barrage, le 2epont de Kayes et Dioïla, la construction d’un échangeur  au carrefour de Markala  à Ségou et la réhabilitation du premier pont de Kayes.

ibk ibrahim boubacar keita president malien sikasso lancement infrastructure routiere travaux amenagement

Des Etudes de faisabilité sont en cours en ce qui concerne les autoroutes de Bamako-Bougouni-Sikasso-Heremakono et Sikasso-Zégoua, les routes Bougouni-Manankoro, Kadiana-Fourou-Zégoua, et la construction des ponts de Manankoro sur le fleuve Dégou et ses voies connexes, et du pont de Kouoro Barrage.

Dans le domaine des infrastructures, le Chef de l’Etat, pour traduire ses promesses en  actes concrets, est devenu un Homme de chantiers. Il y a quelques mois, il est sur le terrain pour procéder aux lancements officiels des travaux de construction de routes. Sikasso n’étant pas du reste, le Président IBK a, le mercredi dernier, procédé au démarrage des travaux d’aménagement en 2×2 voies de l4ART7 traversée de la ville de Sikasso.

Le projet vise à contribuer à l’amélioration de la mobilité urbaine dans la ville afin de dynamiser les échanges économiques aux plans national et régional, «en offrant aux usagers de la route un très bon niveau de service».

La fluidité de la mobilité des populations et des marchandises sera assurée pour environ 188000 personnes supplémentaires qui emprunteront annuellement les voies aménagées et 1,55 million de tonnes de marchandises supplémentaires qui transiteront annuellement encore par les infrastructures routières construites ou réhabilitées.

La réalisation de l’ouvrage permettra la création de 6000 emplois indirects ou induits, de 20 milliards de valeur ajoutée indirecte ou induite et la production de recettes fiscales indirectes ou induites pour l’Etat à hauteur d’un milliard de francs CFA/an.

Selon la Ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, la réalisation de ce projet changera les conditions de vie des Maliens ; car, il donnera non seulement «un nouveau visage» à la Cité de Kénédougou,  mais aussi il valorisera les «potentialités économiques et touristiques qu’elle regorge».

«Le tronçon urbain de la RN7 constitue le tuyau de l’entonnoir qui draine le trafic en provenance de la Côte-d’Ivoire, du Burkina Faso et des villes de Koutiala et Bamako, à travers la ville de Sikasso», a indiqué Mme Diop.

Les travaux seront exécutés par la Compagnie Sahélienne d’Entreprises (CSE) pour un montant de 19.112.336.330 FCFA, HT/HD, pour un délai de 18 mois. Leurs prestations de contrôle et de surveillance des travaux, elles seront assurées par le Bureau d’études CIRA-sa pour un coût de 1.052.401.520 FCFA, HT/HD pour un délai de 20 mois. 21,151 Milliards donc pour ce projet dont 20 milliards financés par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

La Ministre Diop a rassuré le Chef de l’Etat de ses instructions fermes pour la qualité de l’ouvrage, le respect du délai et la rigueur dans la gestion de l’enveloppe financière.

Après avoir lancé les travaux, le Chef de l’Etat a expliqué qu’il s’agit d’ouvrir davantage Sikasso sur l’extérieur et réduire les accidents multiples enregistrés sur le tronçon.

«Sikasso est une capitale régionale qui est le cœur de l’économie du Mali. Il est bon, souhaitable et séant que Sikasso ait le visage d’une capitale moderne. Et on emprunte le bon chemin», a déclaré le Chef de l’Etat.

Depuis Sikasso, l’Envoyé Spécial Cyril ADOHOUN

Désenclavement intérieur et extérieur du Mali :

Deux autres grands chantiers qu’IBK s’apprête à lancer

Entre autres challenges qui attendent le Chef de l’Etat, Son Excellence IBK, pour le désenclavement intérieur et extérieur du Mali, il y a le démarrage des travaux de la construction et du bitumage de la bretelle Katélé-Kadiolo-Zégoua et du projet d’amélioration de l’accessibilité Rurale dans les Régions de Koulikoro et Sikasso.

Lesdits travaux qui, à leur tour, seront bientôt lancés portent sur la construction et le bitumage de la bretelle Katélé-Kadiolo-Zégoua avec l’aménagement de 4 km de voiries urbaines dans les localités de Kadiolo.

Il y aura aussi le Projet de l’Accessibilité Rurale (PAAR) dans les Régions de Koulikoro et Sikasso pour l’aménagement et l’entretien de 1700 km de pistes rurales.

La première phase de ce projet concerne 445 km de pistes rurales dont 241 km dans la Région de Sikasso.

C’est dire que les autorités maliennes ne se laissent pas emporter par le découragement.

 

Cyril ADOHOUN, depuis Sikasso

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct