Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tournoi UFOA B : LES AIGLES DAMES RATENT LE COCHE

L’aventure s’est terminée pour la sélection nationale féminine aux portes des demi-finales. La capitaine Fatoumata Doumbia «Raul» et ses coéquipières ont été éliminées (2-1) par l’hôte du tournoi, la Côte d’Ivoire (2-1, but de Bassira Touré pour le Mali). Après cette déconvenue, les Aigles Dames ambitionnaient de terminer sur une note positive, face au Ghana lors du match de classement pour la troisième place.


Hélas, l’équipe a subi un nouveau revers, en s’inclinant 7-8 aux tirs au but (0-0 à l’issue du temps règlementaire). Pas de médaille donc pour le Mali qui, comme en 2018, termine au pied du podium. Pour revenir à la petite finale entre les Aigles Dames et la sélection ghanéenne, chaque équipe a eu sa mi-temps et aucune des deux sélections n’a eu la maîtrise totale de la partie. Malienne et Ghanéenne ont produit un jeu direct et physique et avec moins de mouvement collectif.
Le début de la rencontre a été équilibré, les Ghanéennes ont donné le ton avec ce tir puissant de Gladys Ambofea qui sera capté par la gardienne Adoudou Konaté (5è min). La réplique malienne viendra de Fatoumata Diarra. Bien servie par Ageuissa Diarra, le milieu de terrain se présente seule devant la gardienne Fafali Dumehasi mais ne cadre pas (7è min). A la 10è minute, Rita Okyere s’infiltre dans la surface malienne avant d’expédier le cuir au dessus de la barre transversale. Peu après la demi-heure, Fatoumata Doumbia file au but, mais se fait contrer au dernier moment par une défenseure ghanéenne (35è min). On en restera là jusqu’à la pause.
Au retour des vestiaires, Mohamed Saloum lance Hawa Tangara et Maïmouna Togola dans le grand bain, mais ces changements n’apportent rien à la sélection nationale. Même remarque du côté ghanéen puisqu’aucune des deux équipes ne parviendra à marquer. Il a donc fallu attendre la séance des tirs au but pour départager les deux protagonistes.
A ce jeu, les Ghanéennes ont eu les nerfs plus solides, elles se sont imposées 8-7 face à des Aigles Dames qui ne peuvent que s’en prendre qu’à elles-mêmes pour avoir laissé passer leurs chances. Pour les protégées du sélectionneur Mohamed Saloum, les regards se tournent, désormais, vers le deuxième tour des éliminatoires des Jeux olympiques de Tokyo 2020, face…à la Côte d’Ivoire. Ce sera le 26 août pour la manche aller en Côte d’Ivoire et le 1er septembre pour le deuxième acte à Bamako.
Envoyée spéciale
Djènèba
BAGAYOKO

Source: L’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct